Électricité : oui, la hausse de votre facture peut dépasser les 15% du bouclier tarifaire

Publié le 11 avril 2023 à 10h00

Source : JT 20h Semaine

Face à l'envolée des prix de l'énergie, le gouvernement a instauré un bouclier tarifaire limitant l'augmentation de la facture d'électricité à 15%.
Mais il ne s'agit en fait que d'une moyenne : individuellement, des factures peuvent bondir au-delà.
On vous explique.

Deux mois après la mise en place du bouclier tarifaire, beaucoup de Français ont en tête un chiffre : 15%. Souvenez-vous, en septembre dernier, la Première ministre, Élisabeth Borne, annonçait que la hausse des prix de l'électricité serait limitée à ce pourcentage maximum à partir de février 2023 pour les abonnés au tarif réglementé. Mais ce lundi soir, le ministère de l'Économie le reconnaît : il s'agit bien de 15%, oui, mais en moyenne. Tout le monde n'est pas logé à la même enseigne, ces augmentations peuvent être différentes d'un abonné à un autre. Nous avons contacté EDF, l'entreprise le confirme : "Les clients peuvent constater un écart entre l'évolution de leur facture individuelle et la hausse moyenne communiquée publiquement".  

Cet écart dépend du contrat et du logement. Prenons deux exemples. Pour un couple avec une petite maison et un contrat classique, c'est +15%. Mais pour une famille dans une grande maison avec un contrat heures pleines-heures creuses, c'est +18%, au-delà de la limite annoncée par le gouvernement.

undefinedundefinedTF1

Pourquoi avoir choisi ce chiffre de 15% s'il ne concerne pas tout le monde ? La majorité des augmentations s'en approche, mais pas seulement. "La communication se base souvent sur le chiffre le plus bas, pour montrer que l'aide est importante et que la hausse sera contenue, souligne Anne-Sophie Alsif, cheffe économiste chez BDO France. Comme l'inflation énergétique est très importante et a un impact sur la consommation, l'idée, c'est que les ménages aient confiance et continuent de consommer". 

 Ce bouclier tarifaire est effectif jusqu'à la fin de cette année 2023. Sans lui, le prix de l'électricité aurait été multiplié par deux ou par trois. Pour l'État, la facture annuelle est de 27 milliards d'euros.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info