Il est fréquent de transmettre ses papiers d'identité par mail ou sur des sites officiels, au risque de se faire pirater.
Apposer un filigrane sur vos envois, comme le permet un nouvel outil lancé par l'État, peut empêcher de voir ces documents être réutilisés à votre insu.
On vous explique la marche à suivre.

Au cours des derniers mois, combien de fois avez-vous été amené à envoyer une pièce d'identité par mail ou sur un formulaire en ligne ? Aujourd'hui, nombreux sont les cas où un tel envoi est nécessaire, que ce soit pour une réservation de voiture, d'hôtel ou toute autre démarche officielle dématérialisée. Une tendance loin d'être rassurante quand on sait que les piratages sont toujours plus nombreux. En 2021 ainsi, 40 milliards de données personnelles ont été volées ou perdues. 

Dans certains cas, les pirates peuvent revendre les données obtenues. Lorsqu'il s'agit d'une pièce d'identité, cela peut se terminer par une usurpation d'identité. Pour y faire face, l'État vient de mettre au point une nouvelle plateforme : filigrane.beta.gouv.fr. Son rôle ? Apposer sur tous les documents que vous lui soumettez un filigrane empêchant l'utilisation de vos papiers d'identité sans votre accord.

Ce nouveau site internet est accueilli à bras ouverts par l'UFC-Que Choisir. "Il y a quelques semaines, une grosse agence de voyages a été piratée et 10.000 passeports se sont retrouvés diffusés sur Internet. C'est bien la preuve qu'il faut sécuriser ce document, peu importe la circonstance", juge Morgan Bourven, de l'association de consommateurs, dans le reportage du 13H de TF1 en tête de cet article.

Comment utiliser la plateforme ?

Rien de plus simple, il suffit de quelques secondes seulement pour obtenir le document avec un filigrane. Pour cela, il faut préparer son document après l'avoir scanné - pour une carte d'identité, notamment - ou téléchargé - comme pour un avis d'imposition par exemple. Le fichier doit, impérativement, être au format "JPG", "PNG" (deux normes d'enregistrement d'une photographie) ou "PDF".

Vous pouvez, ensuite, décider du contenu du filigrane. Voici un exemple : "Document exclusivement destiné à la location immobilière d'un appartement situé à Paris, 4ᵉ arrondissement, le 7 août 2023". L'ensemble de ces précisions empêcheront tout pirate informatique de réutiliser le document à votre insu pour louer un appartement en votre nom.

Cliquer ensuite sur le bouton "Ajouter le filigrane", le site vous permet ensuite de télécharger le fichier modifié... et c'est tout ! Votre fichier est désormais "sécurisé".

La plateforme gouvernementale est-elle vraiment sans risque ? Face aux éventuelles craintes, le site se veut rassurant. "Les fichiers originaux seront effacés après la génération du fichier filigrané. Le fichier filigrané [est] effacé après le premier téléchargement, ou 10 jours après s'il n'y a pas eu de téléchargement", assure-t-on.

Apposer un filigrane est important, mais ce n'est pas un gage de sécurité absolue. L'avocate Marie-Camille Eck, experte en usurpation d'identité, a donc un conseil supplémentaire. "Il faut surtout être précis dans les filigranes et ne pas hésiter à indiquer la date pour éviter un détournement de la pièce d'identité, même avec filigrane", explique-t-elle. Avoir recours à ces filigranes permet ainsi de rendre tout type de document difficilement utilisable après des attaques informatiques, à l'origine de la majorité des cas d'usurpation d'identité aujourd'hui.


La rédaction de TF1info | Reportage vidéo Pierre Gallaccio, Kélian Yousfi, Bruno Chastagner

Tout
TF1 Info