À quoi sert la petite boule au-dessus du stylo 4 couleurs ?

par Victor LEFEBVRE pour TF1 INFO
Publié le 11 décembre 2023 à 9h00

Source : JT 20h WE

Créé il y a plus de cinquante ans, le Bic 4 couleurs est un des emblèmes de la marque.
On le reconnaît notamment à la petite boule qui se situe à son extrémité.
Si aujourd’hui elle est essentiellement esthétique, elle avait une fonction pratique à l’origine.

C’est une marque à laquelle on peut difficilement échapper dans le monde, et a fortiori en France. Bic a révolutionné le monde de l’écriture en popularisant le stylo à bille jetable. Depuis, l'entreprise s’est diversifiée dans les briquets, les rasoirs, et même les sports nautiques. Mais parmi ses produits les plus iconiques, difficile de ne pas mentionner le fameux « 4 couleurs ». Tous les écoliers ont eu dans leur trousse cet outil si pratique, reconnaissable à son design bicolore ainsi qu’à la petite boule qui le surmonte.

La petite boule du 4 couleurs avait un but précis

Cette particularité ne se retrouve pas toujours sur les stylos 4 couleurs d’autres marques. Il faut dire que de nos jours, elle n’a pas grande utilité. Mais à l’origine, elle n’était pas qu’esthétique. Le Bic 4 couleurs a, en effet, été lancé en 1970. Et il était aussi bien destiné aux écoliers qu’aux employés de bureaux. Or, à cette époque, on trouvait encore beaucoup de téléphones à cadran rotatif. Cette extrémité bombée servait à mieux agripper les encoches puis à les faire tourner. Cela permettait à la fois de téléphoner en conservant son stylo à la main, d’être plus précis et était aussi plus hygiénique. Pour les personnes passant de nombreux appels dans la journée, cela évitait aussi de s’abîmer le bout des doigts au fil du temps. Même si ces téléphones ne sont plus utilisés aujourd’hui que par quelques nostalgiques, Bic a préféré conserver le design originel.

Pourquoi la boule est désormais creuse ?

Une toute petite chose a cependant changé depuis la sortie du Bic 4 couleurs. La petite boule était à l’origine pleine. Désormais, elle est creuse. Il s’agit d’une mesure de sécurité au cas où elle serait ingérée par un enfant. Les nouvelles normes de sécurité imposent que ce genre de pièces laisse passer l’air pour éviter les étouffements. C’est pour les mêmes raisons que le capuchon du stylo Bic Cristal, le modèle principal de la marque, sont désormais troués. Avant 1990, ils ne l’étaient pas. Plus de cinquante ans après sa création, près d’un million de stylos Bic 4 couleurs sont encore fabriqués chaque semaine, et cela dans un seul et même endroit : l’usine historique de la marque, à Montévrain, en Seine-et-Marne. À l’origine bleue, la coque du stylo a connu depuis de nombreuses variations de la plus anecdotique à la plus extravagante. Pour les cinquante ans du produit, une version or et diamant a ainsi été créée, et vendue pour la modique somme de 24.000 euros.


Victor LEFEBVRE pour TF1 INFO

Tout
TF1 Info