BMW GS, saga de la moto la plus vendue au monde

par Marie BOUISSEREN | Reportage Automoto : Bader BENLEKEHAL
Publié le 2 décembre 2023 à 12h00

Source : Automoto

En 43 ans, BMW a sorti huit versions de sa célèbre GS.
Son engagement au Paris-Dakar en 1980 a fait décoller le modèle.
Plus d’un million d’exemplaires de la GS ont été vendus à travers le monde.

Dans le numéro Automoto du 26 novembre 2023, Bader Benlekehal s’intéresse au modèle emblématique de l’histoire de la moto chez BMW : la GS. 43 ans après la première version, le constructeur sort son tout dernier modèle, plus puissant et plus sophistiqué, la R1300.

Un succès garanti dès sa sortie ?

En 40 ans d’existence, le modèle GS de chez BMW, qui signifie "Gelände" et "Straße" pour "tout-terrain" et "route", a su s’adapter à tous les environnements. La moto grosse cylindrée la plus vendue au monde est apparue pour la première fois en 1980, dix ans après la sortie des trails, ces motos capables d’aller aussi bien sur la route que dans la terre. Le tout premier bolide à être sorti et à avoir fait ses preuves, c’était la XT500 chez Yamaha. Mais à sa sortie, la première GS de chez BMW, la R80 GS, n’a pas directement fait l’unanimité. 

En cause : son moteur, devenu traditionnel chez le constructeur, le bicylindre à plat. Au départ, rien ne garantit que la moto va fonctionner. Cependant, elle parvient à se démarquer de la concurrence : 50 chevaux, 186 kg, un moteur boxer désigné comme étant la signature mécanique du constructeur depuis 1923… Pour autant, la moto pèse 50 kg de plus que ses concurrentes, ce qui compromet, au premier abord, la capacité de ce bolide dit "tout-terrain". Du moins, jusqu’au premier Paris-Dakar. 

Son engagement pour le Paris-Dakar

En 1979, deux BMW font partie de la compétition, dont une très similaire à la GS. Jean-Claude Morellet, pilote automobile surnommé Fenouil, mise dessus et surprend tout le monde à chaque étape, pour terminer 2ᵉ au classement général avant de subir une panne.

Mais dès l’année suivante, BMW s’engage officiellement au Paris-Dakar avec ses motos GS, et l’emporte quatre fois, dont une avec le champion Hubert Auriol. La série GS de chez BMW devient alors synonyme de motos fiables et efficaces.

"Beaucoup plus moderne"

43 ans plus tard, huit versions de la GS ont été sorties par le constructeur allemand. La dernière de la lignée n’est autre que la R1300 GS. Et à une nouvelle version son lot de nouveautés. Contrairement à ses prédécesseuses, la R1300 GS se dote d’un unique phare LED qui vient moderniser son regard.

"Mieux finie et beaucoup plus moderne" selon notre journaliste Bader Benlekehal, la nouvelle moto emblématique de BMW s’offre un moteur de 1 300 cm³, qui lui permet d’atteindre les 145 chevaux, soit neuf de plus que les anciennes versions. Son poids, lui aussi, a quelque peu changé grâce au moteur. 12 kg ont été gagnés, dont sept avec le moteur plus compact. In fine, une fois le plein de carburant fait, la R1300 GS pèse 237 kg et devient la moto la plus légère de sa catégorie.

Et au pilotage, ça donne quoi ?

Lors de son test sur route, notre journaliste a pu remarquer les qualités de la grosse cylindrée. "Un moteur et des vibrations plutôt agréables, une sonorité sympathique", mais aussi sa limite avec son architecture qui ne permet pas d’atteindre des régimes moteurs très élevés. Pour autant, BMW a grandement augmenté la rigidité de l’ensemble de sa moto. Son système de suspension offre un feeling de pilotage des plus gracieux. Même lors d’un virage à pleine vitesse, la moto reste très stable.

Grâce à sa distribution variable, le véhicule a deux visages : calme en bas régime quand il le faut, et déchaîné à haut régime si vous le demandez. La liste des options a, elle aussi, été allongée : un régulateur de vitesse adaptatif et un réglage électronique pour la selle, qui permet de rehausser ou de baisser la moto de trois centimètres selon la vitesse. 

À l’achat, quatre versions sont disponibles, de la plus routière à la version trophy qui est équipée de façon plus pragmatique pour rouler dans la terre. La première version de cette R1300 GS est vendue à partir 20 690 € sans option. En 43 ans, plus d’un million d’exemplaires vendus de la GS. Une chose est sûre, la BMW R1300 GS ne risque pas de faire baisser l’attractivité de ce nom.


Marie BOUISSEREN | Reportage Automoto : Bader BENLEKEHAL

Tout
TF1 Info