Au CES de Las Vegas, l'automobile entre ciel et tech

par Marie BOUISSEREN | Reportage Automoto : Olivier PHILIPPE
Publié le 19 janvier 2024 à 12h00

Source : Automoto

Le CES est l’occasion pour les constructeurs de montrer qui est le plus inventif.
Les équipementiers automobiles français ont joué un rôle important cette année.
Les premières voitures volantes de XPENG seront livrées en 2025.

C’est le grand rendez-vous annuel consacré à l’innovation : le CES de Las Vegas. Du 9 au 12 janvier, les professionnels et créateurs des technologies se sont réunis aux États-Unis pour présenter leurs dernières innovations, toutes plus folles les unes que les autres. Et du côté de l’automobile, cette année, les voitures volent. Depuis plusieurs années, l’automobile est devenue plus une question technologique que mécanique, alors les innovations suivent leurs cours, et débarquent de plus en plus sur le marché. L’occasion pour les constructeurs de montrer qui est le plus fort et le plus inventif.

Chat GPT et réalité virtuelle

Défi relevé pour Mercedes ! La marque allemande a présenté deux nouveaux véhicules, à commencer par son dernier QG, la nouvelle classe G électrique, capable d’une étonnante chorégraphie en jouant sur ses quatre roues motrices indépendantes : tourner sur lui-même. Mais pour son concept de coupé plus sage, mais également plus chargé qu’à l’accoutumée pour nous mettre des étoiles dans les yeux, le constructeur a dévoilé son CLA. Et pour mettre des étoiles plein les yeux, il en met. Des étoiles sur le bouclier, d’autres en guise de phare, sur les jantes et même en transparence sur le toit avec de nouvelles LED ultra-miniaturisées… Mercedes a bel et bien réussi son pari.

Son voisin et concurrent Volkswagen, aussi, a relevé le défi. La dernière Golf GTI est pour le moins… innovante. Côté design, rien de bien fou. Une simple tenue camouflage. Mais côté divertissement, le constructeur allemand a mis le paquet. Il est le tout premier à intégrer Chat GPT en interface vocale ! De quoi aider le conducteur en discutant avec lui. Il faudra un peu de patience pour voir, peut-être un jour, le grand prototype d'agent conversationnel utilisant l'intelligence artificielle débarquer dans un BMW. Chez eux, c’est pour l’heure Alexa qui viendra discuter. Cependant, BMW ne perd pas sa légitimité à être venu au salon, puisque le constructeur allemand a dévoilé ses lunettes de réalité virtuelle pour « conduire en toute sécurité » ! Sans quitter la route des yeux, le conducteur voit les dangers potentiels, encore invisibles à l'œil nu, ou encore les informations du véhicule. Les passagers, eux, peuvent regarder des films ou jouer à des jeux vidéo en toute tranquillité.

Piloter sa voiture à des centaines de kilomètres ?

Côté Français, cette année a été fructueuse ! Forvia, fabricant de pièces automobiles situé à Nanterre, a également misé sur la réalité virtuelle. Sans lunettes, certes, mais avec… des rétroviseurs intelligents. Plusieurs fonctions sont disponibles : enlever le brouillard, voir à travers le côté de la voiture, détecter les dangers et les montrer, etc.

Valeo, l’équipementier situé à Saint-Denis, a aussi été très inventif pour cette édition. Le fabricant francilien propose de pouvoir conduire sa voiture, mais sans bouger de chez soi ! Grâce à une cabine de télépilotage, le véhicule peut être piloté jusqu’à des centaines de kilomètres de distance, simplement avec la 5G. Pour autant, la télécabine a un coût, et a pour l’heure plus d’intérêt de rester dans le domaine professionnel. Autre innovation dévoilée : les plaques à induction pour recharger sa voiture, similaires à celles destinées à un smartphone.

Une auto roulante qui devient volante

En termes de design automobile, le CES de Las Vegas a réservé bien des surprises. Il est désormais possible de personnaliser le bouclier avant de son véhicule avec du texte, des animations et même des images. Le constructeur japonais Honda s’est notamment démarqué grâce à sa toute dernière voiture autonome aux «ambiances zen», où le conducteur… ne conduit pas. L’an prochain, Kia sortira sa gamme d’utilitaires de différentes tailles complètement modulables au design futuriste, entièrement dessiné par le Français Karim Habib.

Mais la palme d’or des innovations automobiles est revenue au constructeur chinois XPENG et son prototype roulant qui devient volant en moins d’une minute. Les premiers essais de décollage sont prévus dans les mois à venir. Mais pour rendre une voiture volante, les constructeurs ont dû faire en sorte que le véhicule soit le plus léger possible : beaucoup de fibre de carbone, et un tableau de bord et un châssis transparents pour profiter de la belle vue en plein vol. Les précommandes seront disponibles dans quelques mois, pour une livraison prévue en 2025.

Automoto, c'est tous les dimanches à 10H05 sur TF1.


Marie BOUISSEREN | Reportage Automoto : Olivier PHILIPPE

Tout
TF1 Info