Nouveau Peugeot 3008 : la star du Lion change tout

par Marie BOUISSEREN | Reportage Automoto : Jean-Pierre GAGICK et Jérôme CHONT
Publié le 1 mars 2024 à 12h00

Source : Automoto

Depuis 2009, le SUV Peugeot 3008 est une véritable machine à cash et enchaîne les succès commerciaux.
Les performances du nouveau 3008 sont similaires aux GTI des années 1980.
Pour passer de 20 à 80 % de batterie, il suffit de seulement 30 minutes de recharge.

Quoi de mieux que de dévoiler le dernier Peugeot 3008 dans un hangar, aux abords du tarmac de l’aéroport de Cannes, pour appuyer sa ressemblance à un concept car ? Dans l’édition Automoto de ce dimanche 25 février, nos journalistes Jean-Pierre Gagick et Jérôme Chont présentent le tout dernier modèle de l’emblématique Peugeot 3008, semblable au Quartz Concept de 2014. Cette ressemblance, on la retrouve d’ailleurs principalement dans les jantes de 20 pouces et ce côté coupé. En bref, c’est un bel SUV Fastback. 

Pour autant, le dernier Peugeot 3008 garde son design simple et épuré, avec notamment les joints de fenêtre cachés, qui donnent un côté haut de gamme à la voiture. Le Lion ne perd pas ses habitudes et garde son style emblématique avec les trois griffes à l’avant. Néanmoins, la calandre change légèrement. En cause : la version électrique proposée. Une version essence micro-hybride de 136 chevaux est également disponible, à partir de 38 500 euros. 

Un intérieur Premium, voire luxueux

Il faut dire que, depuis 2009, ce modèle est la véritable machine à cash du constructeur. La première version est directement un carton commercial grâce à son habitacle de "supercar". La deuxième génération, entre 2016 et 2023, devient un best-seller avec son style baroudeur et un habitacle en cockpit d’avion, qui séduit plus de 1,3 million de clients à travers l’Europe. 

Le nouveau Peugeot 3008 frappe fort avec son écran pour le moins " énorme" de 54 centimètres, positionné de façon artistique au-dessus du tableau de bord. Aussi, les matériaux dans l’habitacle sont "assez dingues" selon nos journalistes, avec notamment le tissu véritable, du vrai aluminium au-dessus et ses sièges en alcantara. En clair, l’intérieur du véhicule le rend Premium, voire luxueux. De plus, contrairement aux Tesla ou aux dernières Renault, à bord, il y a un effet cockpit.

Plus d’espace à l’arrière, synonyme de perte de contenance dans le coffre ?

Mais au volant, retrouve-t-on toujours ce côté dynamique de chez Peugeot ? Lors de l’essai de nos journalistes, ces derniers se rendent rapidement compte que le poids important de la voiture se ressent. Et pour cause : le nouveau Peugeot 3008 de 210 chevaux ne pèse pas moins de 2 185 kg. Pour autant, il atteint le 0 à 100 km/h en 8,8 secondes, similaire aux performances d’une GTI des années 1980. Néanmoins, même si l’on est loin de la vivacité et du dynamisme reconnu du constructeur, Jean-Pierre Gagick et Jérôme Chont notent un point non négligeable : le silence. "Il n’y a pas de vibration, pas de bruit de mobilier… On a l’impression que c’est un roc cette voiture", atteste Jérôme Chont, qui la compare même aux voitures allemandes haut de gamme. 

À l’arrière du véhicule, les passagers gagnent de la place grâce à ses neuf centimètres de longueur supplémentaires. Pour autant, la place gagnée dans l’habitacle impacte le volume du coffre. Mais pas ici ! 520 L sont disponibles, soit la même contenance que l’ancien modèle.

Une garantie de huit ans

Direction la ville de Cannes et ses dos d’ânes pour tester le confort de suspension du nouveau 3008, qui s’avère finalement assez ferme. À noter que le nouveau modèle reste de taille raisonnable, puisqu’il s’agit d’un SUV compact de 4 mètres 54. Ce qui rend également le véhicule exceptionnel et prouve qu’il a sa place en ville, c’est son diamètre de braquage de 10 mètres 60. Néanmoins, niveau largeur, la voiture fait 1 mètre 89, et pourrait difficilement se faufiler dans certaines ruelles. 

Autre point négatif pour la ville : son poids. En effet, certaines communes sont désormais quelque peu réticentes aux véhicules lourds et imposent même un coût trois fois supérieur à la normale pour le stationnement. Côté autonomie, Peugeot propose encore 100 km de moins que les dernières Renault Scenic, avec 527 km d’autonomie annoncés. À la différence de la concurrence, le Lion offre tout de même un véhicule qui se recharge un peu plus vite que la normale : 30 minutes pour passer de 20 à 80 %. Bien évidemment, toute cette nouvelle technologie a un prix. Bonus déduit, le nouveau Peugeot 3008 est proposé à partir de 41 000 euros, et 43 000 euros pour la version GT. Cependant, la nouveauté du constructeur français, c’est sa garantie de huit ans, applicable si le véhicule est entretenu dans les centres Peugeot tous les deux ans.


Marie BOUISSEREN | Reportage Automoto : Jean-Pierre GAGICK et Jérôme CHONT

Tout
TF1 Info