Ces plantes que l'on peut multiplier facilement même quand on n'a pas la main verte

par Sabine BOUCHOUL pour TF1 INFO
Publié le 16 juillet 2023 à 11h00

Source : JT 20h WE

Le bouturage est une technique qui permet de végétaliser facilement un extérieur.
Grâce à cette méthode, on multiplie rapidement une espèce.
Bouturer une plante n'a rien de compliqué, c'est un art accessible à tous les jardiniers, même les débutants.

Le bouturage consiste à multiplier une plante mère en plusieurs nouvelles plantes. C'est une manière très simple de végétaliser votre extérieur. Les boutures auront exactement les mêmes caractéristiques que la plante d'origine. L'opération n'est pas très difficile, nul besoin d'être un expert en jardinage. Cependant, il y a des plantes très faciles à bouturer pour les jardiniers débutants ou pour celles et ceux qui n'ont pas forcément la main verte.

Le laurier-rose

Il est quasiment impossible de rater le bouturage de cette plante. Pour commencer, vous devez sélectionner les tiges qui n'ont pas de fleurs. Coupez-les à 20 cm puis enlevez les feuilles sur le bas de la tige pour ne garder que les trois feuilles du sommet. Vous avez ensuite deux techniques possibles pour bouturer le laurier-rose : dans de l'eau ou en terre. Pour la première option, il vous suffit d'insérer les tiges dans un bocal contenant du liquide et faire en sorte que 5 cm de la base soient immergés. N'hésitez pas à ajouter du charbon de bois au fond du bocal pour empêcher l'eau de croupir. Les premières racines sortiront au bout de deux semaines, avant de mettre la plante en terre, attendez au moins un mois. Si vous optez pour le bouturage en terre, placez la tige dans un pot rempli de terreau et de sable, puis tasser et arroser. Il vous faudra créer ensuite une atmosphère "à l'étouffée", c'est-à-dire créer un environnement chaud et humide. Pour cela, placez le pot sous un sac en plastique. Au bout de quelques semaines, les racines se développeront.

Le bégonia

Bouturer cette jolie plante est un jeu d'enfant. Vous pouvez opter pour un bouturage des tiges latérales à prélever au mois de mai et à mettre dans l'eau ou à l'étouffée. Une autre technique consiste à bouturer les feuilles. Vous avez la possibilité de prélever une feuille en bonne santé avec pétiole et la placer dans de l'eau. Il vaut mieux choisir une feuille en bonne santé et garder quelques centimètres sous la feuille. Au bout de quelques semaines, les racines apparaîtront et vous pourrez la mettre en terre.

La menthe

Pour multiplier les variétés de menthe, pas besoin de planter des semis. Le bouturage permet de végétaliser rapidement votre carré d'herbes aromatiques. Pour bouturer de la menthe, vous avez besoin de prélever quelques tiges du pied de la plante, entre avril et juillet. Il est important de choisir des tiges qui n'ont pas fleuri, pensez à effeuiller la base et à ne laisser que quelques feuilles sur le haut. Vous pouvez opter pour un bouturage dans l'eau, à l'étouffée. Une autre technique consiste à bouturer dans un bac non percé. On met des billes d'argile, puis du terreau dans un pot. On place ce dernier dans le bac et on le remplit d'eau sur trois centimètres. On plante les boutures de menthe dans le terreau, on l'arrose et l'on recouvre le contenant avec un film pour un environnement humide.

La lavande

Odorante, élégante, cette plante donne un air de Provence à n'importe quel extérieur. Pour peupler votre jardin de lavande, rien de plus simple : c'est toujours la même technique. On prélève une tige sans fleurs d'une dizaine de centimètres et l'on enlève les feuilles du bas. Plantez cette tige dans des godets remplis de terreau mélangé à du gravier et on arrose. Pour que la plante pousse plus vite, vous pouvez placer un sac plastique fermé afin de créer une serre. Enfin, le bouturage de la lavande se fait à certaines périodes de l'année : soit au printemps ou alors au moment de la taille au début de l'automne.

Le fuchsia

Très apprécié pour ses fleurs colorées, cet arbuste se plaît à l'ombre et offre une floraison spectaculaire durant tout l'été. Le fuchsia est très simple à multiplier dans un jardin et il se fait entre la mi-août et la mi-septembre. Il suffit de couper une tige de cinq centimètres. Il ne doit pas avoir de fleurs ni de boutons. On supprime les feuilles les plus basses pour réduire la transpiration et on enfonce la bouture dans un terreau universel. On tasse la terre et on vaporise le tout avant de placer la bouture dans un lieu chaud et ombragé.

Le millepertuis

Cet arbuste d'ornement séduit avec ses grandes et jolies fleurs jaunes qui poussent tout l'été. Rustique, vigoureux et résistant aux grosses chaleurs, le millepertuis est apprécié par de nombreux jardiniers. Facile à entretenir, il s'adapte à toutes les conditions de culture, il apporte tout de suite du cachet à un jardin. Pour bouturer le millepertuis, il suffit de couper une tige latérale sur une longueur de 20 cm et de supprimer les feuilles sur la moitié de la hauteur et de piquer la bouture dans un terreau. L'idéal est de les conserver dans un lieu à la mi-ombre, si possible sous cloche. Au bout d'un mois, les racines se développent et vous pouvez ensuite les planter dans la terre.

Le chèvrefeuille

Élégante, grimpante et très aisée à cultiver, cette plante pousse très rapidement, elle offre une belle floraison rouge ou blanche et embaume votre jardin d'un doux parfum. Le chèvrefeuille s'adapte à tous les sols et se plaît à la mi-ombre. Pour multiplier cette jolie plante, le bouturage se fait en septembre ou au printemps. À la mi-août, prélevez une branche en veillant que la tige porte deux étages de feuilles. Le rameau se plante dans un pot de terreau et de sable. On veille à bien arroser et à placer un plastique transparent sur le contenant. Une bouteille peut faire l'affaire. La bouture se préserve à l'ombre et dans un sol frais.

Le géranium

Plante rustique et très colorée, elle est parfaite pour décorer un espace extérieur. Le bouturage du géranium est très simple à réaliser même quand on est débutant et c'est un moyen très rapide et gratuit de multiplier les géraniums. L'idéal est de réaliser le bouturage pendant la période estivale ou au printemps quand la nature se réveille. On sélectionne une tige, saine et la moins abîmée possible. Coupez sur 20 cm en gardant cinq feuilles et enlevez tous les boutons puis piquez la bouture dans des petits pots de terreau. N'oubliez pas de tasser et d'arroser généreusement. Le géranium a besoin d'un arrosage régulier. Pour un bouturage réussi, vous pouvez ajouter de la corne broyée à votre terreau.

La Passiflore

Plante grimpante tropicale, elle se distingue par sa fleur en forme de grenade. Elle est idéale pour orner une pergola, un mur ou créer une séparation naturelle et végétale. En plus, la passiflore vous offre une spectaculaire floraison colorée. Pour la bouturer, rien de plus simple. On attend l'été, idéalement le mois de juillet ou le mois d'août, car la chaleur permet aux racines de se former plus facilement. On sélectionne les jeunes tiges qui se reconnaissent à leur couleur verte ou violette et sans fleur. En effet, les tiges non fleuries pourront travailler uniquement à la création de racines. On coupe l'extrémité de la branche en comptant trois nœuds, on supprime les feuilles du bas et les vrilles pour éviter que la plante transpire trop et on la plante dans un pot de terreau léger. On place ensuite le pot sous une cloche transparente ou une bouteille vide. On veille à ce que les feuilles ne touchent pas les parois pour éviter qu'elles ne pourrissent. La passiflore a besoin d'un arrosage régulier et de lumière (mais pas de lumière directe). Au bout de 4 à 8 semaines, les racines apparaissent, vous pouvez alors changer de pot et planter la tige dans un contenant plus grand. Dès le printemps, vous pouvez la planter en pleine terre.

La sauge

Un proverbe latin dit que celui qui a de la sauge dans son jardin n'a pas besoin de médecin. Cette herbe aromatique aux nombreuses vertus est bénéfique en cuisine pour rehausser un plat, mais aussi pour soulager les troubles digestifs. Elle est très simple à bouturer, elle a besoin de chaleur et d'une bonne luminosité et se multiplie très rapidement. On attend l'été, lorsque la sauge possède des pousses vertes. On les prélève sur une dizaine de centimètres et l'on ne conserve que les feuilles du sommet. On plante ensuite ces tiges dans des godets avec un mélange de terreau et de sable grossier. Cela permettra de garder la terre humide. Vous pouvez placer les godets sous cloche, mais ce n'est pas obligatoire. En revanche, le substrat, lui, doit toujours être humide. Au bout de deux semaines, les racines apparaissent, vous pouvez changer de pot. Pour les planter en terre, on attend le printemps.


Sabine BOUCHOUL pour TF1 INFO

Tout
TF1 Info