Le WE

Claquettes et sandales : le moche est-il devenu tendance en été ?

Virginie Fauroux | Reportage vidéo : Corinne Magne et Marine Derre
Publié le 6 juillet 2022 à 14h59, mis à jour le 11 juillet 2022 à 17h27
JT Perso

Source : JT 20h WE

Claquettes, méduses en caoutchouc, sandales à scratch...
Pièces difficiles à porter, pour les uns, ultra fashion, pour les autres, une chose est sûre, elles font débat.

Méduses en caoutchouc, sabots fourrés ou sandales à scratch… les chaussures initialement conçues pour le confort sont devenues au fil des années les it-shoes à posséder absolument dans sa garde-robe. À l'image de la mule orthopédique de la marque allemande Birkenstock, dont la semelle reproduit l'empreinte du pied. Créée il y a quarante ans, elle était encore raillée pour sa ringardise il y a peu, mais s'impose désormais sur le terrain de la mode au point de collaborer avec les plus grands chausseurs.

Rupture de stock

Rachetée par LVMH, elle s'est même hissée au rang des chaussures iconiques, portées par de nombreuses célébrités. Et à en croire l'ancien footballeur David Beckham, le comble du chic est de porter cette mule avec des chaussettes ! Ce qui n'est pas forcément du goût de tout le monde. "Pour moi, c'est un fashion faux-pas", lance ainsi un riverain dans la vidéo du JT de 20H en tête de cet article. 

Pourtant, à en croire les vitrines des magasins, il n'y a pas mieux pour la saison d'été. Car comme toujours, si les stars portent des claquettes et que les couturiers les font défiler, toutes les marques grand-public s'en emparent. À l'image des sandales de la marque Cacatoès, venues du Brésil et parfumées au bubble gum, qui semblent bien parties pour courir, elles aussi, vers le succès. Fabriquées en PVC recyclable, résistantes à l'eau (les modèles unis), elles ont un autre atout : leurs prix attractifs. Comptez 35 euros en moyenne. 

Lire aussi

On frôle aussi la rupture de stock pour les modèles appelés "Ugly shoes". "A la base, ce sont des chaussures qui sont vilaines. Ce qui fait le succès, c'est plat. En général, ce sont des semelles très légères. C'est un modèle qu'on a depuis le début de la saison et sur lequel on va écouler plus de 10.000 paires sur l'été", explique Lisa Nakam, la directrice générale associée de Jonak. 


Virginie Fauroux | Reportage vidéo : Corinne Magne et Marine Derre

Tout
TF1 Info