En hiver, faut-il faire sécher son linge dehors ou dedans ?

par Marie BOUISSEREN pour TF1 INFO
Publié le 25 novembre 2023 à 13h00

Source : JT 13h Semaine

Quand les températures passent sous la barre de 0°C, le linge va avoir tendance à durcir s’il est étendu dehors.
En 2019, 30 % des Français possédaient un sèche-linge.
L’ozone présent dans l’air élimine efficacement les bactéries.

L’hiver arrive à grands pas, et une question subsiste dans les foyers : faut-il toujours étendre son linge dehors, ou est-ce mieux de le faire en intérieur ? Pour plus d’un Français sur quatre, la réponse est toute trouvée grâce à leur sèche-linge. En 2019, selon l’Ademe (l’Agence de la transition écologique), 30 % des ménages en possédaient un. Mais cet appareil électroménager est aussi le 2ᵉ plus gros consommateur en termes d’électricité derrière le réfrigérateur, avec 301 kWh par an, représentant un coût annuel de 62 euros en moyenne pour 183 cycles par an. 

Pour 70 % des Français restants, le choix demeure crucial. Est-ce bon de laisser son linge sécher à l’air libre, par des températures sous la barre des 0° C ? 

Le phénomène de « sublimation »

Étendre son linge en extérieur par temps sec et venteux, c’est l’idéal, quand cela n'est pas interdit, notamment dans les immeubles collectifs. Mais même par des températures en dessous de zéro, cela reste une bonne idée de faire sécher ses vêtements dehors. Et pour cause. Il y a trois états de la matière : solide, liquide et gazeux. Le passage de l’état liquide en gaz s’appelle l’évaporation et le passage de l’état solide en gaz s’appelle la sublimation, c’est ce qui se passe pour le linge gelé. Le linge ne passant pas à l’état liquide, le séchage est plus rapide.

Étendu dehors en hiver, le linge va avoir tendance à durcir, passant à l’état solide par le gel. Une fois gelés et les vêtements mis à l’abri en intérieur, le gel va s’évaporer sans pour autant redevenir liquide grâce au phénomène de sublimation. La lessive ne passant pas à l’état liquide, le séchage est plus rapide. Autre bonne raison : l’ozone, le gaz naturellement présent dans l’atmosphère, est idéal pour éliminer les bactéries.

Que faire si vous n’avez pas le choix ?

Pour les plus réticents qui désirent continuer de faire sécher leur linge en intérieur en hiver, c’est à ce moment-là que l’humidité va envahir aussi bien les vêtements que le logement. Lorsque du linge trempé est étendu dans une pièce et qu’il fait froid dehors, la buée s’invite partout. Pensez alors à ouvrir vos fenêtres pour éviter au maximum l’amas d’humidité et de condensation. À l'inverse, si l'air est trop sec chez vous, étendre la lessive à l'intérieur est un avantage pour humidifier l’atmosphère. Dernière solution par temps humide ou pluvieux en extérieur : investir dans un déshumidificateur est l’idéal, à placer dans l’espace où le linge sèche quelques heures.


Marie BOUISSEREN pour TF1 INFO

Tout
TF1 Info