L'ombre des coupures de courant plane sur la France

Risques de coupures électriques : quels appareils consomment le plus à la maison ?

V. Fauroux
Publié le 4 décembre 2022 à 17h38
JT Perso

Source : Le JT

C'est lors des pics de consommation électrique (entre 8 h et 13 h puis entre 18 h et 20 h) que des coupures de courant pourraient intervenir.
Il est donc essentiel de savoir quels sont les équipements qui consomment le plus pour "décaler" leur utilisation, comme le prône le gouvernement.

"Pas de panique", c'est le mot d'ordre lancé samedi sur TF1 par Emmanuel Macron face à d'éventuelles coupures de courant. Pour autant, en cas de surcharge du réseau électrique, elles pourront être programmées et ciblées (deux heures consécutives maximum avec des délestages confirmés la veille). Les Français sont donc invités à réduire leur consommation, notamment lors des heures de pointes (entre 8 h et 13 h puis entre 18 h et 20 h). Pour ce faire, l'Agence de la transition écologique (Ademe) dévoile quelques gestes à adopter...

Avec un chauffage électrique

En cas d’alerte (annonce du risque de coupure d’électricité sur le site Ecowatt), si vous n’êtes pas à la maison en journée, programmez la reprise du chauffage exceptionnellement vers 16 h et non pas juste avant de rentrer chez vous. Ainsi, les radiateurs ne consommeront pas beaucoup d’électricité pour remonter la température du logement au moment où la demande est la plus importante en France, c'est-à-dire après 18 h. Sachez, par exemple, qu'un logement de 90 m² avec trois radiateurs de 2 000 W et un radiateur de 1 000 W, fonctionnant pendant 1 heure en continu pour remonter la température de 17 à 19 °C, consomme 7 kWh.

Avec des appareils de cuisson

Utilisez plutôt les plaques de cuisson ou le micro-ondes. En effet, cuire 500 g de pommes de terre au four consomme 10 fois plus d’énergie que les cuire dans une poêle sur une plaque à induction. À titre d'exemple : un four de 2 000 W, fonctionnant durant 1 h, consomme 0,8 kWh ; un micro-ondes de 1 500 W, fonctionnant durant 15 minutes sur la puissance maximale, consomme 0,3 kWh ; une plaque de cuisson à induction, fonctionnant durant 30 minutes, consomme 0,35 kWh.

Par ailleurs, ne choisissez pas la puissance maximale des plaques de cuisson qui peuvent alors consommer jusqu'à 3 000 W pendant plusieurs minutes (il n’est souvent pas nécessaire de faire bouillir à gros bouillon tout le long de la cuisson). Pensez aussi à raccourcir le temps de cuisson en couvrant les casseroles. En effet, faire bouillir 3 litres d’eau sur une plaque vitrocéramique sans couvrir la casserole consomme 0,4 kWh. En couvrant la casserole, on consomme 0,3 kWh, soit une économie d'énergie de 25 %.

Autres astuces, ne pas préchauffer le four avant de commencer la cuisson d’un gâteau ; vous économisez ainsi 10 % d’électricité sur le cycle de cuisson. Arrêter le four ou la plaque chauffante (vitrocéramique, fonte) 5 à 10 minutes avant la fin de la cuisson. Et préférer le mode chaleur tournante du four, car il permet de cuire plus vite les aliments.

Avec un lave-vaisselle

Ne faîtes fonctionner le lave-vaisselle qu’en mode "Eco" et après 20 h. Le mode éco dure plus longtemps, mais utilise de l’eau moins chaude. L’appareil aura besoin d'une puissance électrique plus faible et sur un temps plus court, en comparaison à un programme intensif qui chauffe l’eau plus fort. Un programme intensif consomme de l’ordre de 60 % d’électricité en plus qu’un programme éco.

Avec un lave-linge

Là-aussi, démarrez le lave-linge après 20 h : un cycle de lavage consomme en moyenne 0,5 kWh. De plus, lavez à basse température (30 °C) car la majeure partie de la consommation électrique d’un lave-linge est consacrée à chauffer l’eau. Côté séchage, évitez d’utiliser le sèche-linge ou programmer son démarrage dans l’après-midi ou après 20 h : un sèche-linge à condensation de classe B, fonctionnant 1 heure 30, consomme en moyenne 1,6 kWh. Ensuite, repassez le linge dans l’après-midi ou après 20 h : un fer à repasser de 2 000 W, fonctionnant pendant 1 heure, consomme environ 1 kWh.

Dans le salon

Évitez d’utiliser des lampes à incandescence et des halogènes : une lampe halogène de 150 à 500 W, fonctionnant pendant 3 h, consomme 0,03 kWh. Éteignez complètement les ordinateurs et les consoles de jeux inutilisés : une console de jeu de 100 W, fonctionnant durant 1 h, consomme de l’ordre de 0,1 kWh ; un ordinateur fixe (tour + écran) de 150 W, fonctionnant durant 1 h, consomme 0,1 kWh ; un ordinateur portable de 20 W, fonctionnant pendant 1 h, consomme 0,02 kWh.

Lire aussi

Dans la salle de bain

Installez des réducteurs de débit sur les robinets et pommeau de douche. C'est moins d'eau chaude donc moins besoin d'énergie pour la chauffer. Et programmez le ballon d’eau chaude pour réchauffer l’eau la nuit ou en cours d’après-midi : un ballon de 3 000 W, fonctionnant pendant 1 heure, consomme 3 kWh.

En adoptant tous ces conseils pour décaler et réduire certaines consommations, vous allez soulager le réseau électrique les jours où la demande en électricité est trop forte (en période de grand froid par exemple). Cependant, le décalage des consommations à plus tard ne fait pas forcément faire des économies d’énergie, prévient l'Ademe.


V. Fauroux

Tout
TF1 Info