Annexions, mobilisation... Poutine choisit l'escalade

Le prix du fioul a doublé en France depuis le 1er décembre

par Charlotte ANGLADE
Publié le 12 mars 2022 à 12h22
JT Perso

Source : TF1 Info

Le prix du fioul a augmenté de 44% en 10 jours.
Dans un communiqué, la Fédération française des combustibles, carburants et chauffage appelle les consommateurs à éviter de faire des stocks "par précaution".
Cela risque de faire augmenter davantage les prix, voire de mener à la pénurie.

Dans un communiqué publié mercredi 9 mars, la Fédération française des combustibles, carburants et chauffage (FF3C) recommande aux particuliers se chauffant au fioul d'éviter des achats "par précaution" dans le contexte de l'invasion russe en Ukraine. "La fin de l’hiver étant proche, la profession recommande de limiter les commandes au nécessaire, et ce, d’autant plus que les prix atteignent des niveaux aberrants", note-t-elle, citée par l'AFP.

Une hausse de 44% en 10 jours

Ce dérivé du pétrole a récemment vu son prix flamber. Depuis le 1er décembre, son prix a été multiplié par deux, tandis qu'en seulement 10 jours, la facture a grimpé de 44%, passant de 1234 euros le mètre cube le 28 février à 1784 euros vendredi 11 mars, selon le dernier pointage effectué par le site FioulMarket et relayé par Le Parisien. Un plein peut ainsi dépasser, pour un particulier, les 3500 euros.

Selon Effy, spécialiste de la rénovation énergétique cité par le quotidien, 3,5 millions de résidences principales se chauffent encore au fioul, soit 12% des Français. La plupart se trouvent en zone rurale et subissent déjà de plein fouet la hausse des prix des carburants.

Lire aussi

"Les prix montent à cause de la spéculation des marchés financiers, qui ont peur d'un embargo sur le combustible importé de Russie", explique Frédéric Plan, délégué général de la Fédération française des combustibles, carburants et chauffage. "Les événements du passé enseignent que ces prix devenus exorbitants en raison des incertitudes géopolitiques et de la recherche de nouvelles routes d'approvisionnements finiront par retrouver, comme lors de précédentes crises, des niveaux normaux", estime-t-il dans le communiqué de la FF3C. "Il est donc imprudent d’acheter par précaution des produits subissant actuellement une pression de marché aussi exceptionnelle", souligne-t-il.

Remplir sa cuve de fioul avant les prochaines haussesSource : JT 13h Semaine

Une ruée sur les stocks de fioul risquerait en effet d'engendrer une nouvelle hausse des prix et de créer de toutes pièces une pénurie.


Charlotte ANGLADE

Tout
TF1 Info