Hausse du prix de l'électricité, Livret A, fin du ticket de caisse… Ce qui change ce mardi 1er août

par Sarah BOUMGHAR
Publié le 31 juillet 2023 à 11h10, mis à jour le 31 juillet 2023 à 23h59

Source : JT 20h WE

Des mesures qui concernent le quotidien des Français et leurs finances entrent en vigueur au 1er août 2023.
De la hausse des prix de l'électricité à la fin de l'impression systématique du ticket de caisse, voici ce qui change à partir de mardi.

Chaque nouveau mois charrie son lot de bouleversements. Épargne, prix de l'électricité, fin du ticket de caisse… Outre la fin des soldes, voici ce qui change au 1er août 2023.

Fin du ticket de caisse

À partir de ce mardi, les tickets de caisse et les reçus de carte bancaire ne seront plus systématiquement imprimés dans les magasins. Certaines enseignes proposeront son envoi par mail ou par SMS à leurs clients La mesure était dans les tuyaux depuis plus de deux ans, mais son application a été repoussée à plusieurs reprises. Elle entre finalement en vigueur ce 1er août. Les produits électroménagers sous garantie feront cependant exception. Ils seront également imprimés par certains commerçants, à l'instar des coiffeurs, des hôtels ou encore des garagistes, pour qui ils restent obligatoires. Trente milliards de tickets sont imprimés chaque année. Ils représentent 25 millions d'arbres coupés par an dans le monde.

Hausse du prix de l'électricité

Mauvaise nouvelle pour les ménages français et les petites entreprises. Alors que le gouvernement a annoncé la fin prochaine du bouclier tarifaire, d'ici le début de l'année 2025, les prix de l'électricité augmentent de 10%. Avec cette nouvelle augmentation, le bouclier sera moins protecteur puisqu’il ne couvrira plus qu'un tiers de la facture des consommateurs (37% contre 43% auparavant). Cette hausse s’ajoutera à celle de 15% en vigueur depuis février 2023, après +4% en février 2022. 

Livret A et Livret d'épargne populaire

Concernant l'épargne des Français, le ministre de l'Économie et des Finances, Bruno Le Maire, a annoncé le 13 juillet dernier le maintien à 3% du taux du Livret A jusqu'au 1er février 2025. En prenant compte le cours de l'inflation, il aurait pu être relevé à 4%, mais plusieurs acteurs, dont la Banque de France, avaient plaidé pour un statu quo afin, notamment, de garantir le financement du logement social. Le taux du livret d'épargne populaire, destiné aux ménages les plus modestes, passe quant à lui de 6,1% à 6% pour une durée de six mois.

Allocation de rentrée scolaire

L'allocation de rentrée scolaire, en hausse cette année, sera versée dès le 1er août à Mayotte et à la Réunion, puis le 16 août en métropole, Guyane, Martinique et Guadeloupe. Les montants de cette allocation, calculée en fonction des revenus du foyer et destinée à aider à l'achat des fournitures scolaires, de matériel, ou encore de vêtements, ont été revalorisés de 5,6% par rapport à l'année dernière. Ils sont compris entre 398,09 et 434,61 euros, selon l'âge de l'enfant scolarisé.


Sarah BOUMGHAR

Tout
TF1 Info