VIDÉO - Prix des courses : les bonnes et les mauvaises surprises du panier de TF1

par M.L | Reportage TF1 Eléonore Payro et Florian Le Goïc
Publié le 14 février 2023 à 21h47, mis à jour le 15 février 2023 à 9h57

Source : JT 20h Semaine

Depuis plusieurs semaines, le 20H de TF1 surveille la hausse des prix alimentaires.
Une de nos équipes a sélectionné une quinzaine de produits pour composer un panier, dont elle suit chaque mois l'évolution.
En février, son prix a légèrement baissé, mais de quelques centimes seulement.

Le premier panier du 20H de TF1 a été inauguré en janvier 2023 : au passage en caisse, notre caddie de quinze produits avait été facturé 55,82 euros. Il contenait plusieurs articles d'épicerie, comme des pâtes, des œufs, du lait, mais aussi des produits frais (viande, fruits et légumes) et quelques produits d'hygiène et d'entretien, avec un dentifrice, un gel douche et un rouleau d'essuie-tout. Ce mois-ci, l'équipe du JT s'est rendue dans le même supermarché, avec toujours la même liste de courses en main. 

Premier constat : le prix des aliments de base n'a pas changé. C'est le cas des pâtes, des œufs, des conserves ou encore du lait, comme le montre le reportage en tête de cet article. Quelques bonnes surprises sont même à relever : la bouteille d'huile d'olive coûte 46 centimes de moins, le paquet de sucre 20 de moins. Si bien que le prix total du panier s'élève en février à 55,60 euros, soit 22 centimes de moins que le mois dernier

Des hausses à prévoir dès le mois prochain

La baisse est donc de 0,4%, alors même que l'inflation se poursuit actuellement : elle atteindra 6% ce mois-ci, d'après un point de conjoncture publié la semaine passée par l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee). Pour Emily Mayer, experte en produits de grande consommation au sein de l'institut d'études IRI, c'est la promotion sur l'huile qui fait légèrement baisser le prix du panier. 

Mais les bonnes affaires s'arrêtent là, plusieurs articles étant concernés à l'inverse par une hausse des tarifs. Cette augmentation est particulièrement sensible pour les produits frais. Le prix des steaks hachés congelés grimpe de 2,5%, et quant aux carottes, leur prix bondit de 15%. Ces produits frais sont plus sensibles aux variations de coût, en particulier "les fruits, les légumes, la viande", résume un client. Mais certains ne se penchent plus sur les évolutions des tarifs à l'unité, car "tout augmente", déplore une consommatrice. 

Et cette hausse risque de se poursuivre : des négociations commerciales sont en cours entre industriels et distributeurs, mais une fois qu'elles seront conclues, les tarifs devraient encore grimper. "Les nouveaux prix ne sont pas encore appliqués en magasin, donc on peut observer une forme de stabilité liée à cette période de négociations. Mais à la fin de celles-ci, à partir du mois de mars, les nouveaux tarifs seront appliqués sur les produits et globalement, on prévoit que tous les prix augmentent à ce moment-là", explique Emily Mayer. 

Selon l'Insee, les prix de l'alimentaire deviendront la principale source de l'inflation en 2023, puisqu'ils devraient grimper de 13,3% sur un an en juin prochain. Pour limiter la flambée, le gouvernement travaille sur le projet d'un panier anti-inflation, en concertation avec les distributeurs, qui devrait proposer une cinquantaine de produits de base à bas coût. Bercy espère qu'il verra le jour dès le mois prochain. Le 20H de TF1 suivra de près toutes les évolutions de prix possibles grâce à son panier, et donne ainsi rendez-vous dès le mois de mars.


M.L | Reportage TF1 Eléonore Payro et Florian Le Goïc

Tout
TF1 Info