Logement, transports, santé... Les dépenses contraintes des Français encore en hausse

M.G
Publié le 17 novembre 2022 à 11h55

Source : Sujet TF1 Info

Le comparateur d'assurances Lesfurets a publié jeudi son baromètre annuel sur les dépenses contraintes des Français.
Elles ont largement augmenté en 2022 par rapport à l'exercice précédent, la faute à une inflation galopante.
Sans surprise, les frais liés au logement sont les plus importants.

Le pouvoir d'achat des Français grévé par l'inflation. Dans son indice national annuel des dépenses contraintes, en partenariat avec CSA Research, le comparateur d'assurances Lesfurets a constaté une "nette hausse par rapport à l’année dernière". "En effet, en octobre 2021, les ménages français dédiaient 1059 euros par mois en moyenne à leurs dépenses contraintes contre 1095 euros aujourd’hui", note-t-il. Cela représente une hausse mensuelle de 36 euros, soit environ +3%. À noter que les habitants d'Île-de-France (1188 euros) mais aussi des Pays de la Loire (1183 euros) et de la Bourgogne-Franche-Comté (1165 euros) doivent payer davantage. 

Le logement loin devant les transports et la santé

Dans le détail, le coût du logement (loyer ou crédit immobilier) est le plus important, avec un montant total moyen de 675 euros par mois, contre 634 euros un mois plus tôt (+6 %). L'explosion de ces frais est portée par l'augmentation des tarifs de l’électricité (97 euros par foyer en 2022 contre 90 euros l’année dernière) et du gaz (97 euros également en 2022 contre 89 euros en 2021). En seconde position, se trouvent les dépenses liées aux transports (crédit automobile, assurance et carburant). Les Français y consacrent 245 euros en moyenne par mois (contre 232 euros en octobre 2021, +5 %). Sans surprise, l'augmentation du prix des carburants a eu un impact en la matière (+15 euros/mois par rapport à l'exercice précédent). Enfin, l’assurance santé complète ce podium, avec un budget mensuel moyen de 101 euros par mois.

En outre, pour la première fois, les experts se sont interrogés sur le poids des abonnements loisirs (plateformes de streaming vidéo et musical, services de jeux vidéo, salles de sport et abonnements pour le cinéma) dans le budget mensuel. Les Français y consacrent en moyenne 41 euros par mois. Cela monte à 63 euros chez les jeunes (18-24 ans). 

De fortes disparités en fonction de l'âge et du niveau de vie

En revanche, la majoration de ces dépenses ne pèse pas de la même manière chez tous les Français. "Des écarts très nets" se creusent entre les catégories sociales, confirme l'enquête. Ces frais ne représentent que 17% du budget des catégories à hauts revenus, contre 80% du budget mensuel des Français les plus modestes (revenus mensuels nets entre 0 et 900 euros). Chez les classes moyennes inférieures, elles pèsent pour 44% du budget. Ce chiffre descend à 32% chez les classes moyennes supérieures. 

Enfin, les 18-24 ans sont particulièrement concernés par cette tendance étant donné que les dépenses contraintes constituent 51% de leur budget mensuel, contre 26% pour les 65 ans et plus. Les jeunes adultes ont vu leur facture passer de 820 euros par mois en 2021 à 1076 euros en 2022 (+23 %). 


M.G

Tout
TF1 Info