Inflation, sobriété énergétique... Une fin d'année 2022 pas à la fête

Noël : inflation oblige, les Français feront moins de cadeaux

par Sébastie MASTRANDREAS
Publié le 25 novembre 2022 à 17h37
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

51% des Français sont angoissés par la charge financière que représente Noël, selon un sondage Ifop pour le blog Voyage Way.
Un niveau de stress record qui se ressent sur le budget cadeau, ceux des repas, des sorties ou des vacances.
Ainsi, plus de la majorité des couples a notamment prévu de ne pas s'offrir de cadeaux cette année.

Budgets des cadeaux, repas et décorations rabotés, loisirs, sorties ou vacances boudées... L'inflation transforme Noël en une "épreuve". Dans un contexte de flambée des couts de l'énergie et de hausse généralisée des prix, cette fête n'est plus seulement vécue comme un moment de bonheur, mais devient une source de stress sur le plan financier pour une majorité de ménages, qui en viennent à modifier leurs habitudes de consommation.

C'est la conclusion d'une enquête réalisée par l'Ifop pour le blog Voyage Way, et publiée jeudi 24 novembre. L'institut de sondage révèle que 51% des Français interrogés (sur un échantillon représentatif de 1000 Français) sont angoissés par la charge financière que représente Noël, comme l'achat des cadeaux ou le coût des repas. Un niveau de stress record qui dépasse celui des années précédentes (47% en 2021 et 39% en 2020), et touche en premier les ménages les plus impactés par la hausse des prix de l'énergie.

Moins de cadeaux au sein des couples

Cette inquiétude grandissante se ressent dans les hottes des Français : ils seront plus nombreux, cette année, à ne pas offrir de cadeaux à leurs proches (18% des sondés, contre 10% en 2021). Une tendance à la hausse dans tous les cercles : familial (22% des sondés n'offriront pas de cadeaux ce Noël, contre 14% en 2021), amical (63% cette année, contre 57% l'an dernier) et professionnel (87% cette année, contre 84% en 2021), souligne l'étude. Mais c’est au sein des couples que les renoncements devraient être les plus nombreux : à peine la moitié des personnes en couple offriront un cadeau à leur conjoint(e) cette année (57%, contre 66% l’an dernier).

Lire aussi

Par ailleurs, les Français qui prévoient de faire des cadeaux en achèteront moins (pour 56% des sondés, +5 points par rapport à 2021), et ils y consacreront moins d'argent (pour 64% des sondés, +8 points par rapport à l'an passé). Au global, le budget pour les cadeaux de Noël tombe à 386 euros en moyenne, contre 408 euros en 2021. 

Dans le détail, 30% des sondés dépenseront moins de 200 euros cette année en cadeaux (contre 23% en 2021). De la même manière, côté dépenses alimentaires, 71% des personnes interrogées songent à réduire leur budget dinde et foie gras. Pour ce qui est des dépenses non alimentaires, comme la décoration, 83% des Français vont réduire les dépenses. 

L'inflation se fait aussi sentir sur les sorties pendant les congés de fin d'année, avec une réduction des sorties culturelles (77% des sondés) ou extérieures (81%). Concernant les vacances, 43% des sondés préfèrent "économiser de l'argent pour d'autres dépenses", certains Français ne s'empêcheront pas de partir de voyager (22%). Cette proportion concerne les ménages les plus aisés, moins touchés par l'inflation. Ces derniers partiront toutefois moins loin, à cause des coûts des billets d'avion et des carburants.


Sébastie MASTRANDREAS

Tout
TF1 Info