La quasi-totalité des foyers français est désormais équipée d’un compteur Linky.
Au cours de son déploiement, ce système connecté a généré de nombreuses questions.
Et s’il est très répandu, des inquiétudes demeurent.

Depuis 2015, le compteur Linky est progressivement entré dans le quotidien des Français. Aujourd'hui, son déploiement est considéré comme terminé, avec 36 millions de foyers équipés. Ce compteur connecté d’Enedis évite les traditionnels relevés manuels par des agents en transmettant les données de consommation. Elles permettent une facturation plus proche de la réalité et donc de proposer des offres adaptées. Bien qu’en place depuis plusieurs années, ce système soulève cependant encore des questions.

Le compteur Linky émet-il des ondes nocives ?

Les ondes du compteur Linky ont longtemps été pointées du doigt. En janvier, puis en décembre 2023, la justice a même condamné Enedis à réinstaller d’anciens compteurs chez deux personnes souffrant de divers troubles, (maux de tête, acouphènes…) . Mais, contrairement à une idée répandue, il ne s’agit pas d’ondes radio qui se diffusent dans les airs, comme le Wi-Fi. Le compteur Linky utilise un courant porteur en ligne, utilisé depuis des décennies dans les câbles de raccordement à Internet ou de divers appareils électriques. Ces ondes ne sont donc pas spécialement nocives. Les décisions de justice en défaveur d’Enedis concernaient des personnes "électrosensibles". Et si leur souffrance est reconnue, son origine reste l’objet de débats scientifiques.

Est-ce que la pose d'un compteur Linky est obligatoire ?

Quelques foyers peuvent encore ne pas être équipés d’un compteur Linky. La question de son caractère obligatoire est complexe. En 2020, la Cour d’appel de Bordeaux avait relevé que si des dispositifs européens préconisent l’installation de compteurs "intelligents", elles n’imposent pas spécialement ce modèle. Le médiateur national de l’énergie précise en revanche que, puisque le compteur appartient à une collectivité locale, il est illégal de bloquer l’accès nécessaire à son entretien ou à son renouvellement. Par ailleurs, Engie a mis en place une surfacturation pour les consommateurs récalcitrants en raison de la nécessité d’un relevé manuel. Dans les faits, un électricien ne peut pénétrer chez vous de force, mais si le compteur est situé dans une partie commune ou publique, vous ne pouvez empêcher qu’il soit changé.

Qui peut accéder aux données du compteur Linky ?

Une autre inquiétude qu’a pu soulever le compteur Linky est la collecte de données personnelles, notamment concernant sa consommation. Par défaut, il collecte la consommation journalière qui peut être transmise au gestionnaire (Enedis) en continu. La transmission de la consommation horaire (par heure ou par demi-heure) aux fournisseurs d’électricité ou à un acteur commercial est techniquement possible, mais elle est soumise à l’accord du consommateur. "Il s’agit des données de consommation globales du foyer, sans le détail des consommations de chaque appareil (télévision, four, appareils électroménagers)", précise la Commission nationale informatique et libertés (Cnil).

Comment suivre sa consommation d'électricité avec Linky ?

L’enregistrement des données sur le compteur Linky permet également au locataire de suivre sa consommation d’électricité. Il suffit pour cela de se connecter à son espace client sur le site d’Enedis. Cela reste possible même si vous changez de fournisseur d’énergie. Vous pourrez, par ailleurs, gérer l’accès aux données dont la communication est facultative.

Quelles sont les heures creuses avec un compteur Linky ?

Les fournisseurs d’énergie proposent généralement des tarifs avantageux pour la consommation en heures creuses, auxquels l’utilisateur est libre de souscrire ou non. Elles doivent légalement représenter huit heures par jour au minimum. Pour 60 % des foyers, elles se situent entre 20 heures et 8 heures. Pour les autres, elles sont réparties entre la nuit d’une part, et 12 heures et 17 heures d’autre part. Cette répartition se fait de manière aléatoire. Il est possible de connaître ses heures creuses sur son espace client Engie, ou en faisant défiler les informations sur son compteur Linky avec les touches "+" et "-".


Victor LEFEBVRE pour TF1 INFO

Tout
TF1 Info