Pouvoir d'achat : Carrefour lance son "panier anti-inflation" de 200 produits pendant trois mois

par I.N avec AFP
Publié le 5 mars 2023 à 8h54

Source : TF1 Info

Face à des prix toujours plus élevés, Carrefour lance son "panier anti-inflation".
À compter du 15 mars, et jusqu'à mi-juin, 200 produits seront vendus deux euros en moyenne, et leurs prix n'évolueront pas.

Le gouvernement évoquait l'idée d'un "panier anti-inflation", Carrefour va organiser le sien. Le distributeur va lancer mi-mars son propre panier de 200 produits vendus en moyenne deux euros et "à prix bloqués", annonce son PDG Alexandre Bompard dans un entretien au Journal du dimanche. Cela concerne 100 produits "du quotidien" (lessive, couches pour bébé, pâtes à tartiner, farine, biscuits...) et 100 autres labellisés "sains" (yaourts, œufs, légumes frais, pain, lait ou céréales) avec un Nutri-Score A et B, commercialisés sous les marques Carrefour et Simpl, qui seront vendus "à prix bloqués, du 15 mars au 15 juin", précise le quotidien.

La composition de ce "panier anti-inflation" a été choisie lors de tables rondes avec les clients de l'enseigne, poursuit-il. Il s'affichera dans les linéaires de 5945 magasins Carrefour de France dans une dizaine de jours. "Nous avons trouvé un très bon accord avec le ministre" de l'Économie Bruno Le Maire, explique Alexandre Bompard dans les colonnes du JDD. "Il a décidé de laisser à chacun la liberté de définir les opérations de son choix. Il était essentiel que tous les acteurs puissent s'engager en même temps, mais avec une pleine autonomie d'action. Le résultat en sera d'autant plus puissant."

Vers "un nouveau choc violent" dans l'alimentaire

Depuis un an, Carrefour a déjà mis en place un panier de 15  fruits et légumes vendus à moins d'un euro, qui a donné "de très bons résultats", se félicite Alexandre Bompard. "Mais la fin des négociations avec les industriels laisse présager une augmentation supplémentaire (des prix). C'est un nouveau choc violent pour les ménages les plus fragiles", déplore-t-il. "Le niveau de l'inflation alimentaire va rester à deux chiffres jusqu'à cet été en s'élevant probablement au-dessus de celui atteint actuellement." D'après l'Insee, il s'est élevé à 14,5% sur un an en février 2023.

Dès lors, le "panier anti-inflation" de l'enseigne représente un effort d'investissement de "plusieurs dizaines de millions d'euros", explique Alexandre Bompard. Et Carrefour n'est pas le seul à le mettre en place. Début février, son concurrent Système U a annoncé lancer son panier de "150 produits à prix coûtant", pour "une durée indéterminée".


I.N avec AFP

Tout
TF1 Info