Prime de Noël, malus retraite, aides financières pour les victimes de violences conjugales… Ce qui change au 1ᵉʳ décembre

Publié le 30 novembre 2023 à 12h07

Source : Sujet TF1 Info

Peu de changements affectent vos finances à partir de ce premier décembre.
À noter la fin du malus retraite et le versement de la prime de Noël.

Le dernier mois de l’année s’ouvre et vous donne le droit de découper les cases des calendriers de l’Avent. Avant les traditionnels chamboulements apportés par le 1ᵉʳ janvier, peu de modifications au programme en ce début d’hiver météorologique. À retenir néanmoins, cette nouvelle aide financière destinée aux victimes de violences conjugales.

Aide financière pour les victimes de violences conjugales

Aurore Bergé, ministre des Solidarités et des Familles, a promis une aide à destination de victimes de violences conjugales. À partir du 1ᵉʳ décembre, elles peuvent toucher un montant moyen de 600 € (modulable en fonction des ressources et du nombre d’enfants). La ministre précise que l’aide oscille entre 250 à plus de 1 300 €. Objectif de cette mesure d’urgence, d’après le ministère des Solidarités, quitter le domicile sans dommage financier. Le montant sera versé automatiquement en une seule fois, dans les trois à cinq jours maximum. La demande doit être effectuée auprès de la Caisse d'allocation familiale (CAF) via son site internet, en l’appelant ou en se rendant physiquement dans une agence. Il faut alors présenter une plainte déposée au commissariat ou une ordonnance de protection.

Prime de Noël

Comme chaque année, l’État distribue des primes de Noël aux personnes défavorisées. Les bénéficiaires du revenu de solidarité active (RSA), de la prime forfaitaire pour reprise d'activité, de l'allocation de solidarité spécifique (ASS) et de l'allocation équivalent retraite (AER) perçoivent une prime de Noël à partir du 15 décembre. Son montant reste le même que l’an dernier, compris entre 152,45 euros et 442,10 euros en fonction des revenus et de la composition du foyer. Plus de 2 millions de personnes y sont éligibles.

Nouveauté, un bonus est versé aux familles monoparentales vivant sous le seuil de pauvreté. Ce montant supplémentaire varie entre 115 et 200 euros selon les revenus des bénéficiaires. 500 000 foyers pourraient toucher cette majoration exceptionnelle.

Fin du malus pour les nouveaux retraités Agirc-Arrco

À partir du 1ᵉʳ décembre, le système de bonus et de malus du régime de retraite complémentaire Agirc-Arrco cesse de s’appliquer pour les nouveaux retraités. Instauré en 2019, ce malus prenait jusqu’ici la forme d'une réduction de 10 % de la pension de retraite pendant 3 ans (ou jusqu'à 67 ans) pour ceux qui désiraient partir avant l’âge légal.

Et aussi

Dernières échéances pour les impôts : si vous souhaitez corriger votre déclaration de revenus ou modifier l’avance de crédit d’impôts pour l’emploi d’une aide à domicile ou le versement d’un don par exemple, vous avez jusqu’au 6 décembre.

Fin du bonus vélo : le 31 décembre, vous ne pourrez plus bénéficier du bonus vélo, accordé sous condition de revenus (moins de 6 300 euros de revenu fiscal par tête). Cette aide peut aller jusqu’à 150 euros pour un vélo traditionnel et grimpe jusqu’à 3 000 € pour l’achat d’un vélo électrique ou d’un vélo cargo.


Geoffrey LOPES

Tout
TF1 Info