Italie : 30 centimes de remise à la pompe jusqu'en juillet

E.B avec AFP
Publié le 2 mai 2022 à 17h24
Les carburants sont à leurs plus hauts niveaux, le gouvernement cherche des solutions pour alléger la facture à la pompe.
Les carburants sont à leurs plus hauts niveaux, le gouvernement cherche des solutions pour alléger la facture à la pompe. - Source : PHILIPPE HUGUEN / AFP

En Italie, le coup de pouce permettant aux automobilistes de remplir leurs réservoirs est prolongé.
Ils bénéficieront d'une ristourne de 30 centimes pendant plus d'un mois encore.

La flambée des prix à la pompe est une réalité pour de nombreux pays. En Italie, face à cette augmentation des tarifs, le gouvernement a décidé lundi de prolonger jusqu'au 8 juillet une réduction d'environ 30 centimes des taxes par litre de carburant en vigueur depuis un mois. Cette mesure a été annoncée dans un communiqué diffusé à l'issue d'un conseil des ministres.

Le gouvernement de Mario Draghi avait annoncé à la mi-mars une baisse des taxes sur les carburants pendant un mois, dont une réduction de 25 centimes des droits d'accise et une diminution d'environ 5 centimes au titre de la TVA. L'Italie avait également instauré une taxe sur les "surprofits" des sociétés du secteur de l'énergie afin de financer les mesures visant à alléger la flambée des prix de l'énergie pour les ménages et entreprises.

Les pays européens ont mis en place une panoplie de mesures qui reposent sur des baisses de taxes sur l'énergie, des réductions des prix et des aides ciblées afin d'atténuer l'envolée des coûts qui s'est aggravée avec la guerre en Ukraine. En France, une "remise à la pompe" de 15 à 18 centimes par litre est entrée en vigueur le 1er avril pour une durée de quatre mois.

De son côté, le gouvernement espagnol avait envisagé en septembre de taxer les bénéfices supplémentaires réalisés par les grands groupes énergétiques, avant de faire marche arrière en décembre, face à la fronde des entreprises du secteur


E.B avec AFP

Tout
TF1 Info