Cela fait 20 ans jour pour jour que l'Europe fait très concrètement partie de notre quotidien. Le 1er janvier 2002, l'euro remplaçait le franc. Pendant longtemps, nous avons eu le sentiment que les prix avaient augmentés. Qu'en est-il réellement ?

À l'heure où la tour Eiffel se pare de bleu aux couleurs de l'Europe, l'euro, lui, fête ses 20 ans. Certains consommateurs en sont convaincus aujourd'hui qu’en deux décennies, il aurait fait flamber les prix. “Avant, des fois, on avait beaucoup de choses, en euro, on n'a rien”. “On a beaucoup perdu en pouvoir d'achat”. “Je ne sais plus combien on payait le pain : 1 franc ou 1,20 francs. Maintenant, c’est 1,20 euros. Ça a été multiplié par six”. Il fallait plutôt débourser 4,20 francs en moyenne. Ce boulanger se souvient du calcul au moment de passer à l'euro. “On n'a pas augmenté, rien du tout. On a juste fait la conversion. On est passé de 4,20 francs à 0,65 euro”, précise Joël Picquenard.

À l'époque du changement de monnaie, certains commerçants avouent tout de même avoir parfois arrondi les prix à leur avantage.

Dans les faits, si on regarde les chiffres, les prix ont bien augmenté en 20 ans : plus 34% pour la baguette, plus 46% pour un ticket de métro ou encore plus 178% pour un timbre. Mais dans le même temps, les salaires ont aussi augmenté : plus 57% pour le Smic alors. Dans ce maquis de chiffres, que faut-il retenir ? Pour mieux comprendre, la Banque de France utilise un mode de calcul particulier. “Auparavant, la baguette de pain coûtait un certain prix qui nécessitait de travailler un certain temps pour un ménage moyen. Le temps de travail nécessaire pour acheter sa baguette de pain a diminué de 13% depuis le passage à l'euro”, explique Gilbert Cette, adjoint au directeur général des statistiques, des études et de l’international à la Banque de France.

Autre exemple : pour acheter un ordinateur, il faut travailler deux fois moins de temps qu'il y a 20 ans. Certains produits ou services ont en revanche bel et bien flambé. L'intervention d'un plombier vous coûte aujourd'hui deux fois plus cher qu'avant l’euro tout comme une place de cinéma ou un litre de gazole.

TF1 | Reportage N. Pellerin, F. Chadeau, B. Poizeuil, A. Bourgeois, C.El Ghouati, E. Puggioni, S. Py


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info