Le 13H

Aides financières pour changer de chauffage : comment éviter les arnaques ?

Publié le 23 septembre 2021 à 16h23
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

REPORTAGE - L'association UFC-Que Choisir alerte sur les tarifs excessifs qui peuvent être proposés pour remplacer les chaudières. Pour éviter les arnaques, on vous aide à voir plus clair.

À partir du 1er janvier prochain, vous ne pourrez plus faire installer chez vous une chaudière au fioul ou au charbon. De fait, beaucoup les remplacent en ce moment et l'association UFC-Que choisir alerte sur les tarifs excessifs qui peuvent être proposés. Garance Pardigon nous apporte ses lumières sur les aides financières pour changer de chauffage. 

Selon notre journaliste, interrogée dans la vidéo en tête de cet article, méfiez-vous des arnaques : on peut franchement parler d'arnaque pour les pompes à chaleur. Normalement, ça coûte environ 10.000 euros et on pourrait vous la facturer le double. Viennent ensuite les climatiseurs réversibles, 6.000 euros en temps normal et facturés jusqu'à 25.000 euros par certains artisans. 

Le reste à charge zéro, une "fausse promesse"

Comment font les arnaqueurs ? C'est toujours la même technique : vous promettre un reste à charge zéro après déduction des aides de l'État. Or, ce qui est sûr, c’est que même en cumulant Prime Renov et certificats d'économie d'énergie, vous aurez forcément quelque chose à payer : autour de 9 000 euros pour une pompe à chaleur ou une chaudière à granulé et autour de 4 000 euros pour une chaudière au gaz.   

Lire aussi

Comment être sûr d'éviter les pièges ?

Sachez que si vous êtes démarché par téléphone, c'est le début des ennuis. Ce démarchage est interdit depuis un an pour la rénovation énergétique. Ensuite, comparez les devis, au moins trois différents. Et, enfin, contactez les conseillers FAIRE de votre département, c'est un service public méconnu et pourtant diablement efficace. D'autant que, pour le coup, c'est gratuit.


La rédaction de TF1 -LCI

Tout
TF1 Info