Alimentation : pourquoi le bœuf est de moins en moins français

par La rédaction de TF1info | Reportage vidéo : Fabien Chadeau et Tiphaine Leproux
Publié le 1 février 2023 à 10h31

Source : JT 20h Semaine

La viande de bœuf a toujours été prisée des Français.
Elle provient essentiellement de France, mais de plus en plus souvent aussi de pays étrangers.
Ces dernières années, de nombreux éleveurs français ont arrêté d'en produire. Quelles en sont les raisons ?

Depuis quelques semaines, l'approvisionnement en bœuf tricolore n'est plus 100% garanti. La pénurie et l'irrégularité dans les livraisons sont le lot quotidien des restaurateurs. Beaucoup de chaînes de restauration spécialisées dans la viande ont du mal à trouver du bœuf français.

L'effet de la hausse des prix du fioul et des aliments

Chez McDonald's, aussi, à peine 80 % des steaks hachés au lieu de 100 % sont d'origine française, à cause de la baisse de production de 4 % en 2022. Ce manque est compensé par des importations européennes, en provenance par exemple de l'Allemagne, l'Irlande ou encore la Pologne. 

Que s'est-il passé ? Pour le comprendre, nous nous sommes rendus dans une exploitation en Seine-Maritime. Patrice Faucon est éleveur depuis 40 ans. Aujourd'hui, son cheptel a été réduit de moitié. Le fioul, les engrais, les aliments et les coûts de production ont triplé en cinq ans. Mais Patrice Faucon connaît également d'autres difficultés. À 57 ans, cet éleveur aimerait lever le pied, mais il peine à trouver un jeune pour reprendre l'exploitation. Comme lui, de nombreux exploitants ont du mal à trouver un repreneur. 

Actuellement, seul un éleveur sur deux est remplacé après son départ à la retraite. Les jeunes agriculteurs préfèrent faire la culture des céréales, plus rémunératrice et moins contraignante.


La rédaction de TF1info | Reportage vidéo : Fabien Chadeau et Tiphaine Leproux

Tout
TF1 Info