Sur les réseaux sociaux, peut-être êtes-vous déjà tombés sur des annonces proposant de revendre des bagages égarés dans les aéroports.
Il s'agit pourtant d'une pratique illégale en France, contrairement à d'autres pays comme les États-Unis.

Vous êtes-vous déjà demandé ce que devenaient les valises oubliées à l'aéroport ? Sur Internet, des annonces proposent de les racheter directement pour moins de deux euros. "Tous les bagages restés plus de six mois sans surveillance seront vendus", peut-on lire dans une publication Facebook. Sous les posts, les commentaires sont tentants. "Le coursier a apporté la valise à ma porte. Elle contenait un ordinateur, un appareil photo, et bien d'autres choses", lit-on entre autres. 

Face à ces offres, TF1 a tenté d'en savoir davantage, d'abord en appelant le numéro affiché en dessous de l'annonce. "Je pense que vous n'êtes pas au bon endroit, on est une salle de sport", répond la femme au bout du fil, dans le reportage en tête de cet article. Contactées par le 20H, les compagnies concernées sont quant à elles formelles : ces annonces sont des arnaques, et les commentaires de faux avis. "Après 90 jours, les bagages sont considérés comme perdus. Ils sont détruits, jamais revendus", répond par exemple Air France. 

Une pratique répandue aux États-Unis

Les arnaqueurs cherchent à pirater les données de carte bancaire des acheteurs, en s'inspirant d'une pratique interdite en France, mais qui existe à l'étranger. Aux États-Unis, la boutique Unclaimed Baggage vend exclusivement des affaires provenant de bagages laissés à l'abandon. Réceptionnés dans un entrepôt, ils sont ensuite ouverts, triés, puis mis en vente dans leur magasin ou sur un site comptant plus de 600 clients français. 

"On a des partenariats avec toutes les plus grandes compagnies aériennes. On reçoit aussi des articles de la part de certains aéroports, les objets oubliés sur les sièges en salle d'attente par exemple, et on développe nos partenariats avec les compagnies de bus, les loueurs de voitures et même le milieu hôtelier", développe Sonni Hood, responsable relations publiques. 

Sous forme de vente aux enchères dans certains pays européens

À noter qu'il est également possible d'acheter des valises en Europe, notamment en Angleterre ou en Allemagne. Des ventes qui se font cette fois aux enchères. Camille, youtubeuse française, poste depuis plusieurs mois des vidéos cumulant des centaines de milliers de vus dans lesquelles elle traque les ventes de bagages perdus. Dans le reportage ci-dessus, la jeune femme se rend à Francfort pour son acquisition la plus récente.

Elle découvre le contenu en ouvrant la valise, tout en réalisant une vidéo pour ses abonnés. À 170 euros la valise, Camille sait déjà qu'elle ne fera pas une grosse affaire. "Il n'y aura pas un téléphone dedans, ou quelque chose qui puisse vraiment rentabiliser la valise. Après, il y a vraiment des trucs hyper insolites où tu te demandes 'où les gens allaient avec ça ? Qu'est-ce qu'ils faisaient ? Est-ce que c'était pour un vide grenier ?'", raconte la créatrice de contenu. "Moi je suis déjà tombée sur une valise remplie d'ustensiles de cuisine", se souvient-elle avec un grand sourire. 


M.T | Reportage TF1 : Léa Kebdani et Antoine Pocry

Tout
TF1 Info