Apéritifs : le rayon frais en pleine expansion

Publié le 30 octobre 2021 à 20h18, mis à jour le 31 octobre 2021 à 18h30

Source : JT 20h WE

Ces dernières années, les légumes croquants, tarama, houmous et tzatziki, grignotent des parts de marché sur les traditionnelles cacahuètes et autres chips. Comment expliquer cette tendance ? Enquête à la loupe de nos journalistes.

Quand apéro ne rime plus avec gâteau, cela donne pour ce groupe d'amis une table composée uniquement de produits frais comme le guacamole, tapenade et tarama, des produits à tartiner mais aussi des billes de fromage, des petits légumes. Ils ont mis de côté les biscuits apéritifs.

Nos habitudes ont bien changé. Depuis les années 60, la vedette était la cacahuète servie à la maison ou dans les bars. Même si la vente de ces apéros classiques se porte assez bien, plus 5% en un an, le succès revient aux apéritifs frais, plus 15%. Verrines, minis burgers... Les clients achètent des produits de plus en plus élaborés.

Dans la Sarthe, cette entreprise n'est pas vraiment spécialiste des apéritifs, elle commercialise du fromage en portions. Il y a quelques années, elle s'est pleinement lancée sur ce nouveau marché. Le fromage est enroulé dans du jambon puis découpé en petits morceaux. Elle en produit 200 kg par heure. Une stratégie suivie par de nombreux industriels du fromage et du yaourt où l'apéritif est un nouveau débouché de leur activité.

Ces produits apéritifs frais se vendent plus chers que les gâteaux secs. La formule idéale serait donc peut-être de mélanger les deux : un apéro classique avec un brin de modernité.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info