VIDÉO - Appareils jetables, pellicules : la revanche de la photo argentique à l'ère du numérique

par La rédaction de TF1 | Reportage Joan Maviert, Marie Simon-Le Gall
Publié le 1 mars 2023 à 17h52

Source : JT 13h Semaine

Au temps du numérique et du smartphone roi, la photographie argentique revient à la mode.
Pellicules et appareils, jetables ou non, affichent des ventes en hausse.
Même les plus jeunes se laissent séduire.

Personne ne l'a oublié. S'il avait presque disparu de la circulation, il revient aujourd'hui en force : l'appareil photo jetable. Dans les rayons des magasins, il a d'ailleurs parfois fallu refaire de la place pour ce boîtier en plastique pouvant sembler d'un autre temps. La demande augmente considérablement, notamment auprès des moins de 40 ans, séduits par les charmes de l'argentique. 

Du jamais-vu depuis 20 ans

Pour faire développer vos photos, deux solutions : les grandes enseignes ou les laboratoires spécialisés, comme celui de Jean-Luc Guerdin, à Lille (Nord). Ce développeur indépendant aurait pu voir son commerce disparaître avec l'arrivée du numérique, mais il a décidé de résister. Pari gagnant. L'argentique représente aujourd'hui la majeure partie de son activité. "On est parfois à 100 voire 150 films par jour", se réjouit-il dans le reportage de TF1 en tête de cet article. Du jamais-vu depuis 20 ans, assure-t-il.

Au-delà des appareils jetables, les pellicules seules voient aussi leurs ventes s'envoler. Les principaux clients ? Des jeunes qui, comme Maxime, un étudiant lillois, récupèrent l'appareil photo que leurs parents avaient remisé dans les placards du grenier. 


La rédaction de TF1 | Reportage Joan Maviert, Marie Simon-Le Gall

Tout
TF1 Info