Appareils photos jetables : pourquoi les jeunes flashent à nouveau

Publié le 1 avril 2022 à 20h30, mis à jour le 2 avril 2022 à 0h45

Source : JT 20h WE

On les pensait rangés à jamais dans les oubliettes de l'histoire. Les appareils photos jetables avaient quasiment disparu avec l'arrivée du smartphone. Ces derniers mois, leurs ventes repartent à la hausse. Ce sont les jeunes qui en achètent le plus.

Ce bruit vous rappelle sûrement des souvenirs. L'appareil photo jetable ou comme on l'appelait dans les années 91 : le "pap" pour Prêt À Photographier. Simple, pratique et économique, le pap s'utilise n'importe quand, n'importe où. Aujourd'hui, le bon vieux jetable fait son retour. La preuve dans cette boutique toulousaine où les ventes ont doublé en quatre ans.

Nostalgie ou simple effet de mode ? Difficile à dire, mais l'objet attire beaucoup les jeunes, ceux qui n'ont pratiquement connu que le numérique. Coût de cet appareil : une vingtaine d'euros. Et posséder un smartphone n'empêche en aucun cas d'utiliser un jetable. Trente clichés et une pellicule à faire développer, retour alors au tirage argentique. Comptez, là encore, une vingtaine d'euros. Après vingt jours d'attente, c'est le charme de la surprise, bonne ou mauvaise.

Des souvenirs et une époque. Christophe par exemple n'aurait jamais imaginé qu'il reviendrait à la mode. Ce collectionneur en possède près de 4 000. Ça fait drôle de redécouvrir que le jetable n'était pas qu'un appareil. Coca-Cola, Buitoni, le tour de France... Chaque marque avait son boîtier, devenu un incontournable publicitaire. Aujourd'hui, les boîtiers ont évolué. Celui-ci par exemple a des allures rétro. Ça reste du plastique comme un jetable. La différence, c'est que vous pouvez changer la pellicule.

TF1 | Reportage M. Stiti - P. Marcellin


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info