Ardèche : sœurs hyperactives, elles veulent faire vivre leur abbaye

par La rédaction de TF1 Reportage - Gaelle CHARNAY et Quincy RUSSELL
Publié le 22 avril 2024 à 12h33, mis à jour le 22 avril 2024 à 16h24

Source : JT 20h WE

Les sœurs cisterciennes d'une abbaye ardéchoise se sont lancées dans le marketing.
Pour payer leurs charges, elles commercialisent des produits d'entretien et elles ont bien compris l'importance des réseaux sociaux.

Leur vidéo proposant de vendre par correspondance, des bonshommes de neige, a fait des milliers de vues. Au cœur des Cévennes ardéchoises, dans leur monastère de Notre-Dame des Neiges, des religieuses partagent sur les réseaux sociaux et dans la bonne humeur leur quotidien, où il n'est pas seulement question de prier, mais aussi de fabriquer un igloo, de faire de la luge et le plus souvent de marketing. Car pour payer leurs charges, ces sœurs cisterciennes commercialisent des produits d'entretien à base d'eau de leur source et d'huiles essentielles. Elles fabriquent jusqu'à 400 flacons par jour. 

Lors de la visite le l'équipe de TF1, certaines étaient par exemple en pleine séance photo pour leurs fidèles. "Le temps qui nous est donné il faut le rentabiliser, alors on y va", illustre l'une d'elles, sœur Marine, dans le reportage en tête de cet article. "On essaye de faire les choses nous-mêmes au maximum parce que ça nous permet de faire des économie et puis comme ça on maitrise ce qu'on fait", poursuit mère Anne.

Leur défi : sauver leur abbaye où elles se sont installées il y a un an et demi et qui coûte cher à entretenir. "Rien que la note d'électricité alors qu'on est extrêmement attentives à être le plus économes possible, on est à 5000 euros par mois", illustre encore cette dernière.

Leur démarche originale est aussi l'occasion de changer l'image de la vie monastique. "Les gens ont souvent une vision très austère de la vie monastique mais ça n'empêche pas d'être dans une vraie joie, une vraie fraicheur, une simplicité ; c'est une manière de dire à des jeunes : on existe, si ça vous intéresse cette vie là elle est possible". 


La rédaction de TF1 Reportage - Gaelle CHARNAY et Quincy RUSSELL

Tout
TF1 Info