LE WE 20H

Banque en ligne : ING ferme des centaines de milliers de comptes

LT avec AFP | Reportage P. Gallaccio, R. Roiné
Publié le 7 janvier 2022 à 21h38
JT Perso

Source : TF1 Info

GRAND MÉNAGE - La banque en ligne ING ferme les Livrets épargne Orange (LEO) des Français. Elle avance le contexte de taux bas pour justifier ces fermetures. Plus de 300.000 clients seraient concernés.

La banque néerlandaise ING fait le ménage parmi les clients français. C’est la fin de la toute première banque 100% en ligne créée il y a 20 ans. Sont uniquement concernés les titulaires d’un livret d’épargne maison, le LEO. ING avait annoncé fin décembre l’arrêt de ses activités de banque en ligne en France. 

Interrogée par l’AFP, ING confirme ce vendredi qu’une procédure de fermeture des Livrets épargne Orange (LEO) est engagée depuis l’été 2021 auprès des clients "qui n’ont pas d’autres produits chez ING". "Les dépôts des clients seront intégralement remboursés", assure la banque qui revendique un million de clients en France, mais qui n’a pas souhaité préciser le nombre de comptes concernés. 

"Les clients sont informés par ING un mois avant la clôture de leur compte, selon les conditions générales d’utilisation", affirme la banque. Selon Emma Leoty, avocate spécialisée en droits bancaires, le délai devrait être d’au moins deux mois. Elle reçoit de nombreux dossiers de clients d’une autre banque en ligne, eux aussi victimes d’une résiliation soudaine de leur compte bancaire et parfois abusive. "En juillet, j’ai reçu un message me disant que le compte allait être clôturé, ce qui s’est effectivement passé au bout d’un mois. J’ai 340 euros qui ont disparu", témoigne Valéry, un ancien client de la banque N26, dans le reportage du 20 h de TF1 en tête de cet article. 

Plus de 300.000 comptes concernés

"En passant par un avocat, l’objectif est de un d’obtenir le déblocage des fonds qui sont sur les comptes des clients des banques en ligne et d’obtenir des dommages et intérêts au titre du temps perdu suite aux manipulations qu’il a fallu effectuer pour rembourser et restituer les sommes", explique Emma Leoty. Une banque n’a pas le droit de conserver votre argent. En revanche, elle peut décider sans justification de fermer votre compte bancaire. 

Plus de 300.000 comptes pourraient être concernés, affirme l’association France Conso Banque, qui se base sur des informations de salariés et des remontées de clients mécontents. "De notre point de vue, laisser aux banques la possibilité de clôturer sans motif un compte courant ou un compte de dépôt, est un privilège totalement exorbitant", argue Michel Guillaud, président de l’association. 

Si une banque décide de fermer votre compte bancaire, vous n’avez d’autre choix que d’en ouvrir un autre ailleurs et d’envoyer votre nouveau RIB à votre ancienne banque pour récupérer votre argent.  

"Les banques doivent payer pour déposer de l’argent"

ING avance le contexte de taux bas pour justifier ces fermetures. "La Banque Centrale Européenne (BCE) applique des taux d’intérêts négatifs : les sommes déposées par les banques de la zone euro sont taxées à -0,5%. Autrement dit, elles doivent payer pour déposer de l’argent", expose-t-elle. 

Lire aussi

Ces fermetures concerneraient également les livrets A, selon France Conso Banque, une démarche qu’elle a l’intention de contester. ING a annoncé le 21 décembre la fin de ses activités de banque en ligne dans l’Hexagone, entraînant la suppression d’environ 460 emplois et la vente du portefeuille de clients en France. "Des discussions avec des tierces parties" sont en cours, ajoute la banque, sans préciser le nom d’acquéreurs potentiels.  


LT avec AFP | Reportage P. Gallaccio, R. Roiné

Tout
TF1 Info