Les Français sont les champions de la débrouille, surtout en période de crise du pouvoir d'achat
En ce sens, ils sont un sur cinq vend des objets sur Internet pour gagner de l'argent.
Anne-Chloé Bottet passe en revue les solutions pour arrondir les fins de mois dans Bonjour ! La Matinale TF1.

Quand le pouvoir d’achat est en berne, les Français cherchent des parades pour se faire un peu d’argent. Vente d’objets, sondages rémunérés… tous les moyens sont bons pour engranger quelques centaines d’euros et arrondir ses fins de mois. Les explications d’Anne-Chloé Bottet dans Bonjour ! La Matinale TF1.  

Ces techniques pour gagner de l’argent sur internet

L’une des solutions les plus simples pour mettre un peu de beurre dans les épinards, reste la vente d’objets. Aujourd’hui, de nombreux sites et applications permettent de réaliser ce type de transactions simplement et rapidement. Un Français sur cinq vend des objets sur internet, principalement des vêtements. L’occasion de gagner quelques centaines d’euros par mois pour les plus actifs sur les plateformes de seconde main. Mais c’est aussi un moyen de faire un geste pour la planète puisque la mode est l’une des industries les plus polluantes du monde. En revendant ou en achetant d’occasion, on permet de réduire les émissions de CO2. D’ailleurs, la France raffole des sites de reventes, le site Vinted est le site le plus visité pour la mode et le troisième tous commerces confondus.

Des nouveaux sites fleurissent sur la Toile et proposent aux internautes de répondre à des questions pour gagner de l’argent. Le plus souvent, il s’agit d’enquêtes d’opinion sur divers sujets ou des retours d’expérience utilisateurs d’une marque. Certains sites promettent jusqu’à une centaine d’euros. En réalité, les sondeurs sont rémunérés en points ou en bons d’achat, ce qui finalement incite à la surconsommation. 

Le grand retour des affouages

Un Français sur quatre se chauffe au bois, or son prix ne cesse d’augmenter. Il faut savoir que grâce à l’affouage, les citoyens sont autorisés par les municipalités, sur une période, à se rendre dans leur forêt communale pour se procurer du bois de chauffage. Cette pratique remontant au Moyen Âge permet ainsi de se fournir pour une taxe modique et c’est un moyen de lutter contre la précarité énergétique et faire de grandes économies. Toutefois, il est interdit de revendre le bois coupé en forêt pendant l’affouage.

Réparer des objets à prix libre, c’est possible !

Plutôt que de jeter votre grille-pain ou votre gaufrier, essayer plutôt de le réparer. Et si vous n’êtes pas très habile avec les outils, vous pouvez vous laisser tenter par les "café-ateliers de réparation". Ce type de concept fleurit de plus en plus en France. Le principe ? Vous apportez votre appareil défectueux et un bénévole vous aide à réparer la panne contre un prix libre. À vous de donner ce que vous voulez pour le service rendu… et en plus, vous pouvez prendre un café ! 


Sabine BOUCHOUL | Chronique : Anne-Chloé BOTTET

Tout
TF1 Info