Immersion dans une ferme, camping en plein champ, se glisser dans la peau d'un agriculteur... ces nouveaux concepts de vacances à la campagne

par Emma FORTON | Chronique : Julie TOMEÏ
Publié le 1 mars 2024 à 10h20

Source : Bonjour !

Un Français sur quatre préfère la campagne pour les vacances, un lieu pour déconnecter.
Se plonger en immersion dans une exploitation, dormir et manger sur place ou encore prendre part aux différentes tâches d'un agriculteur : les concepts autour de la vie à la campagne se développent de plus en plus.
Dans Bonjour ! La Matinale TF1, Julie Tomeï expose ces nouvelles tendances de vacances.

Poser son smartphone, écouter le bruit des oiseaux, se faire réveiller par le chant du coq, mettre les mains dans la terre, et même sentir la bouse de vache... De plus en plus de Français choisissent la campagne. L’an passé, un Français sur quatre a préféré la campagne à la mer ou la montagne pour les grandes vacances. Pourquoi ? Ça fait du bien ! C’est une forme de déconnexion, pour retrouver le calme et la sérénité.

Vous pouvez opter pour l’agritourisme, explique Julie Tomeï dans Bonjour ! La Matinale TF1 : un agriculteur ouvre ses portes au grand public. Par exemple, vous pouvez commencer par quelques heures dans l'exploitation de Sandrine, une ferme à 40 minutes d’Orléans qui propose des immersions dans son élevage de chèvres angora à poils longs. Elle vous apprendra même à tisser la laine. Le tout, pour une cinquantaine d’euros. C’est réservé aux grands, mais il y a d’autres possibilités en famille. Pour 20 euros, vous pouvez par exemple passer deux heures avec Alexandre et ses poules à la ferme du Bois Seigneur, dans la campagne, près de Lyon. Et vous pourrez bien sûr ramasser les œufs avec les tous petits. Cela concerne aussi la vente de produits en direct à la ferme. Pour les agriculteurs, c’est un complément de salaire non-négligeable. 

Le "glamping" : le nouveau camping glamour en pleine campagne

Mais ce n'est pas tout. Vous avez aussi la possibilité de dormir et de manger sur place. Les options d’hébergement sont variées. Vous pouvez par exemple opter pour le "glamping" (contraction de glamour et de camping), en passant une nuit dans une tente aménagée en plein milieu des champs. Oubliez la galère de la guitoune et des sardines à planter. Avec ce concept, vous n’avez plus qu’à poser vos valises. C’est joliment décoré et tout confort, à une exception près… il n’y a pas l’électricité, mais c’est ça la déconnexion ! Vous êtes éclairés à la bougie, vous cuisiniez sur le poêle, pour le prix d'une trentaine d'euros par personne.

Avec le "wwoofing", devenez agriculteur

Enfin, il existe aussi le wwoofing ou "worldwide opportunities on organic farms", qui signifie en français "expériences dans des fermes bio du monde entier". Vous devenez alors vous-même un peu agriculteur, vous mettez la main à la pâte en faisant la traite des vaches ou en ramassant les fruits et légumes. En échange, le gîte et le couvert vous sont offerts ! C’est une forme de tourisme alternatif et économique qui a été créé au Royaume-Uni dans les années 1970 et qui existe en France dans près de 2700 fermes. Pour pouvoir bénéficier de ces vacances gratuites, mais pas de tout repos, il faut adhérer à l’association WWOOFing pour 25 euros par an. En plus, il est possible de faire ces expériences dans plus de 130 pays, donc vous pouvez même voyager avec ce concept.


Emma FORTON | Chronique : Julie TOMEÏ

Tout
TF1 Info