Cet accessoire vieillot redevenu tendance (surtout chez les hommes)

par Emma FORTON | Chronique : Monique YOUNES
Publié le 6 février 2024 à 12h01

Source : Bonjour !

La perle n’est plus l’apanage de vieilles dames, elle est devenue branchée.
Les garçons s'y mettent aussi. On peut le voir dans les défilés et sur les tapis rouges.
Dans Bonjour ! la Matinale TF1, Monique Younès revient sur ce phénomène et son origine historique.

Ce n'était qu'une question de temps avant que les colliers de perles deviennent incontournables chez les hommes. Il y a une dizaine d'années, cette mode s'est envolée grâce à des stars comme Pharrell Williams qui ne sortait jamais sans ses sautoirs. De nombreuses autres personnalités ont ensuite suivi le mouvement. A$AP Rocky ouvrait le bal lors de la Fashion Week printemps-été 2019 en arborant un double collier ponctué de ces sphères nacrées. La même année, c'est l'artiste au style vestimentaire ultra-pointu, Harry Styles, qui les arborait fièrement. Shawn Mendes, Billy Porter et Timothée Chalamet en Une de Vogue. En 106 ans de parution du célèbre magazine de mode britannique, c'est la première fois qu'un homme s'impose en solo sur la couverte de l'édition papier, avec des perles.

S'affranchir des normes de genre

Traditionnellement perçu comme un accessoire féminin, la perle était l'apanage des vieilles dames, notamment la Reine Elizabeth II. Elle a souvent été aperçue portant un collier de perles, cadeau de son père. L'histoire raconte même qu'elle le gardait pour faire la vaisselle. Elle a, à sa manière, démocratisé les perles. 

Elles sont désormais omniprésentes dans les défilés et sur les tapis rouges, mais pas que ! Aujourd'hui, on les retrouve au coup de jeunes branchés. "Le collier de perle est devenu cool et un poil transgressif", affirme Monique Younès dans sa chronique dans Bonjour ! La Matinale TF1. L'essor de la popularité du collier de perles, orchestrée par de grandes marques comme Gucci ou Mikimoto, est bien le signe d'un affranchissement des normes de genre et d'une redéfinition de la masculinité.

Collier de perles : pour les filles... et les garçons !Source : JT 13h WE

La première perle appartenait à un homme

Il existe différentes variétés de perles : le toc et les perles de culture, plus fréquentes et accessibles. On les obtient en introduisant dans la chair de l'huître un objet irritant et minuscule comme un grain de sable. L'huître, pour se protéger de cet intrus, secrète des couches de nacre qui donne in fine la perle. Mais il y a aussi la perle fine : c'est le même principe, sans l'intervention humaine, ce qui en fait sa rareté et son prix élevé.

Les plus anciennes perles fines remontent à 200 000 ans avec la fameuse perle de Napoléon Iᵉʳ, appelée la Régente. Achetée en 1811, l'empereur adorait les perles. C'était l'une des plus grandes perles au monde, de la taille d'un œuf de pigeon. À l'époque, elle lui avait coûté 40 000 francs, soit plus de 500 000 euros aujourd'hui.


Emma FORTON | Chronique : Monique YOUNES

Tout
TF1 Info