Neuf Français sur dix appréhendent le moment de la rentrée et toutes les dépenses qui vont avec.
C'est sans doute pour cela qu'il y a de plus en plus de monde dans les vide-greniers.
Les brocantes sont des lieux de plus en plus plébiscités pour les achats utiles, mais aussi pour se faire plaisir.

Il suffit de quelques secondes pour repérer une personne y faire une bonne affaire. Pour décorer son logement, une jeune femme, interrogée dans la vidéo en tête de cet article, n'achète d'ailleurs plus que dans les vide-greniers. Pour 40 euros, elle emporte ce jour-là un distributeur d'époque. "C'est là où on peut trouver des trucs pas trop chers, qui permettent de faire une belle déco sans aller dans les magasins et d'acheter du neuf", explique-t-elle.

Revendre plutôt que jeter

En ce mercredi ensoleillé, ils sont nombreux à parcourir le vide-grenier du village de Fèves (Moselle), à la recherche de l'objet insolite, mais surtout pour s'équiper à très petit prix. Preuve du succès des vide-greniers, à 2,50 euros le mètre de stand, il n'y a plus une place disponible. Comme Daniel, les particuliers préfèrent essayer de revendre plutôt que de jeter.

Autres vide-greniers très courus en ce moment, ceux de la communauté Emmaüs. Océane cherche encore un appartement, mais elle a déjà trouvé un meuble. À quelques jours de la rentrée, les étudiants sont nombreux à venir s'équiper. Pour permettre aux étudiants d'acheter un plus grand nombre d'articles, Emmaüs à Metz (Moselle) leur offre une réduction de 50%, au moment de la rentrée.


La rédaction de TF1info | Reportage Vincent Dietsch, Morgan Doux

Tout
TF1 Info