Coronavirus : l'impact économique de la pandémie

Comment la crise sanitaire a fait tourner le moulin du marché de la farine

TF1
Publié le 15 février 2021 à 20h27, mis à jour le 16 février 2021 à 11h10
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

CONSOMMATION - Les Français n'ont jamais autant fréquenté leurs boulangeries. Ils se sont aussi rués sur les rayons des supermarchés qui vendent de la farine. Face à la demande et à l'exigence des consommateurs, des moulins traditionnels ont même dû être remis en route.

Le printemps dernier, ce produit a rendu fous tous les distributeurs. Partout, dans l'Hexagone, les meuniers ont augmenté la cadence pour satisfaire l'appétit croissant des Français pour la farine et le fait maison. Un engouement qui a donné des idées à certains, faire tourner à nouveau des rouages très anciens du patrimoine français. D'autres manières de faire pour développer une meilleure qualité.

Pour un produit comme la farine, l'hypermarché Auchan à Toulouse met toujours le plus de paquets en magasin. C'est le rayon le plus emprunté par les clients. "On est vraiment sur une progression continue. On a eu un boom des ventes sur les débuts du confinement. Au fur et à mesure des mois qui ont suivi, on a vu une évolution constante sur l'univers farine", explique Gilbert De Abreu, responsable commerce alimentaire frais de cet hypermarché.

La preuve, au mois de janvier dernier, les ventes ont encore augmenté de 15%. Alors pour se mettre à l'abri de toute pénurie et aussi parce que les Français aiment de plus en plus consommer local, le rayon boulangerie de l'enseigne a fait évoluer son circuit d'approvisionnement. Le circuit court est le grand gagnant de cette crise sanitaire. Découvrez la suite dans le reportage en tête de cet article.


TF1

Tout
TF1 Info