Le panier anti-inflation a mis en avant marques des distributeurs.
Ils permettent aux enseignes d'afficher des prix de 30 % inférieurs à ceux des grandes marques.
Victimes de leur succès, ces articles tendent à disparaître des rayons.

Dans le supermarché visité par notre équipe, les crèmes desserts de la marque distributeur, bien moins chères que les autres, semblent victimes de leur succès : il n'y en a quasiment plus en rayon. Et c'est la même chose pour d'autres produits, comme la lessive ou le fromage frais, comme on le constate dans le reportage de TF1 en tête de cet article.

C'est très intéressant, mais il y en a de moins en moins
Une cliente

"C'est très intéressant, mais il y en a de moins en moins. Il y en a moins dans les rayons parce qu'il y a beaucoup de ventes, les yaourts à la compote par exemple", estime une mère de famille. "Ça nous arrive de chercher un peu partout, mais on ne trouve pas les produits des marques distributeurs", remarque un autre client.

Alors, quand ces produits réapparaissent en rayon, de nombreux consommateurs deviennent plus prévoyants, et font rapidement le plein. En moyenne 30% moins chères que les grandes marques, celles des distributeurs n'ont cessé de gagner du terrain, propulsées l'inflation. Elles représentent actuellement 11 % du marché total de la grande distribution. Et si ces articles disparaissent aussi vite des rayons, c'est aussi parce qu'ils font partie des paniers anti-inflation mis en place par les grandes enseignes.


La rédaction de TF1info | Reportage : Pierre Gallaccio, Marc Kouho

Tout
TF1 Info