VIDÉO - "Juillet vert" : la promesse d'une baisse des prix dans les supermarchés tarde à se faire sentir

par La rédaction de TF1info TF1 | Reportage Khelian Yousfi, Bruno Chastanier, Rafael Asencio
Publié le 29 juillet 2023 à 11h29

Source : JT 20h WE

La baisse des prix se fait encore attendre dans les supermarchés.
L’inflation alimentaire a beau ralentir, elle s’établit encore à 12,6% sur un an et demi.

Le "juillet vert" annoncé sur le front de la consommation paraît quelque peu décevant. Alors que les prix étaient censés baisser ce mois-ci dans les rayons des supermarchés, les clients n'en ressentent pas vraiment les effets. Pourtant, sur certains produits, le tarif a bien été revu : moins 30 centimes sur le paquet de spaghettis Panzani à un kilo ou 50 centimes en moins pour la marque de papier toilette Le Trèfle. Le prix de certaines références de volaille, des céréales ou de thé a également baissé. Mais sur l’ensemble du panier de course, l’inflation reste importante. Alors qui des industriels ou des grandes surfaces doit encore faire un effort ?

"Il n'y a pas de baisse significative observée encore en rayon, tout simplement parce que la plupart des industriels, contrairement à ce qu'ils ont dit à Bruno Le Maire le mois dernier à Bercy, ne sont pas encore engagés véritablement dans des renégociations de prix avec les distributeurs", analyse Olivier Dauvers, spécialiste de la grande distribution, dans le reportage en tête de cet article. 

Une baisse en août ?

Depuis des semaines, les deux camps se renvoient la balle. Mais pour tenter de satisfaire les consommateurs, une quarantaine de gros industriels a promis plus de promotions à partir du mois d'août, mais pas de réduction massive des prix. En cause selon les entreprises concernées : le coût salarial, le prix de l'énergie et les matières premières. Des données publiées mercredi 26 juillet par le panéliste Circana sont là pour corroborer le constat fait par certains dans les rayons. Dans le détail, les prix alimentaires ont légèrement progressé (de 0,2%) entre juin et juillet. Pourtant, en comparaison avec juillet 2022, la hausse des tarifs des produits de grande consommation ralentit : elle atteint 13,6 % d'augmentation contre 15,1 % sur un an en juin. En d'autres termes, les prix continuent d'augmenter, mais moins vite.

Le gouvernement, lui, a promis que les baisses de prix seraient bien visibles dès cet automne. Aucun doute que les consommateurs seront à l'affût pour vérifier que la promesse est bien tenue.


La rédaction de TF1info TF1 | Reportage Khelian Yousfi, Bruno Chastanier, Rafael Asencio

Tout
TF1 Info