Le 20h

Consommation : pourquoi le vrac ne séduit plus

Publié le 21 février 2022 à 20h13, mis à jour le 22 février 2022 à 9h06
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Les magasins proposant des aliments ou des produits ménagers en vrac avaient le vent en poupe en France.
Moins de gaspillages : la promesse était alléchante.
Mais l’année 2021 a marqué un coup d’arrêt avec 30% de clients en moins.

Pâtes, fruits secs, café ou même huile, pour beaucoup acheter en vrac, c’était la promesse de payer moins cher au kilo, mais aussi de consommer la juste quantité. Un marché en pleine expansion. Mais il s'essouffle actuellement. Pourquoi ?

Magasins bio, boutiques spécialisées, aucun d’entre eux n’est épargné par cette baisse de fréquentation de 30% en huit mois. Pourtant, les épiceries et chaînes de magasin s’étaient multipliées ces derniers temps. Près de 600 ouvertures en 2021 dont la majorité sont de petits commerçants, comme ici en banlieue parisienne. La gérante, Caroline Millet, a perdu 20% de chiffre d’affaires. Elle avait pourtant ouvert un deuxième magasin l’année dernière.

Une vaste campagne de promotion du vrac débutera le 1er mars. Si rien ne change, quatre commerçants sur dix pensent mettre la clé sous la porte dans les six prochains mois.

T F1 | Reportage T. Leproux, J. Duong, J. Lacroix-Nahmias


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info