Vous êtes de plus en plus nombreux à chasser les promotions, les bons de réduction ou acheter en gros pour obtenir les meilleurs prix.
Nous avons suivi, en Isère et en Saône-et-Loire, deux familles très attentives à leurs dépenses.

Une fois par mois, Élodie Chabert fait le plein de courses pour toute sa famille. La jeune femme fait un aller-retour de 30 km pour rejoindre un magasin de déstockage alimentaire en Isère où les tarifs sont en moyenne 30 à 40 % moins chers qu'en grande surface : "On y va souvent le matin très tôt, pour trouver les bonnes affaires." Elle achète des viandes en gros et fait des réserves pour plusieurs semaines. 

Élodie gagne 1400 euros par mois. Pour faire des économies, elle est devenue la championne du stock. Chez elle, une pièce y est exclusivement consacrée comme le montrent les images dans la vidéo en tête de cet article. Les achats en grande quantité lui ont permis d'obtenir des prix cassés. 

Et la famille ne va pas consommer tous les produits : certains vont servir à faire du troc, grâce à une application d'entraide entre voisins : "Contre deux paquets de gâteaux, je reçois 30 euros de vêtements".

Coupons papier et applications mobiles

La famille de Delali Karamoko, elle, a comme stratégie la chasse aux promotions et aux offres spéciales. Avant de choisir un produit, elle regarde systématiquement si elle a des coupons de réduction qu'elle peut cumuler. Pour certains articles, en plus de ces coupons papiers, elle utilise des réductions trouvées sur des applications. 

En les cumulant avec des points de fidélité, la famille économise en moyenne 200 euros par mois, soit 15% de son salaire d'aide-soignante. Un coup de pouce indispensable pour cette mère de quatre enfants dont le mari est au chômage.


TF1 | Reportage F. Chadeau, N. Clerc, J. Duong

Tout
TF1 Info