Covoiturage : mode d'emploi pour s'y mettre et percevoir la prime de 100 euros

TF1 | Reportage Maurine Alibert, Laura Baqué, Marie Simon-Le Gall
Publié le 14 décembre 2022 à 10h48

Source : JT 20h Semaine

Le gouvernement a annoncé ce mardi un plan d’aide en faveur du covoiturage.
Dès l’an prochain, une prime de 100 euros sera versée aux conducteurs qui s’inscrivent sur une plateforme de covoiturage.
Il y a néanmoins quelques critères à respecter. Mode d'emploi.

C’est un rituel quotidien, pour se rendre au travail, Amélie et Vianney covoiturent chaque matin et partagent ensemble une trentaine de kilomètres. "C'est toujours mieux de ne pas être seul dans sa voiture pour aller au travail, quand on fait plusieurs trajets dans la semaine, ça permet d'économiser un peu d'argent", explique Amélie. Pour vous inciter à faire comme eux, le gouvernement va accorder une prime de 100 euros aux nouveaux covoitureurs dès janvier 2023.

Si pour vous rendre au travail, vous êtes seul au volant de votre voiture, est-ce assez pour vous convaincre de passer le cap ? "Pourquoi pas, il faut que j'y réfléchisse", selon un automobiliste. "Compliqué", notamment pour garder son autonomie pour aller travailler, selon une autre conductrice. Pour en bénéficier, il faudra d’abord vous inscrire sur l’une des applications de covoiturage comme BlaBlaCar Daily, Karos, Klaxit ou encore Mobicoop.

Cette prime concernera uniquement les nouveaux conducteurs convertis au covoiturage. Pour les trajets quotidiens, 25 euros seront versés dès le premier trajet, 75 euros supplémentaires, lorsque 10 trajets seront réalisés dans les trois mois. Pour les covoiturages longue distance, c’est le même principe, 25 euros dès le premier trajet puis 100 euros au bout du troisième. Ces deux primes seront cumulables. L'objectif de cette aide : atteindre 3 millions de trajets partagés au quotidien, contre 900 000 aujourd'hui. 

50 millions pour développer les aires de covoiturage

L'une des applications de covoiturage, leader du marché, se dit confiance. "Les gens qui vont bénéficier de la prime, qui vont venir, qui vont essayer, qui vont être satisfait, vont en parler à leurs voisins, à leurs amis, à leurs collègues, et il y  aura ce bouche à oreilles naturel qui va se déclencher". Pour développer des aires de covoiturage, une aide de 50 millions d'euros sera allouée aux collectivités territoriales. 


TF1 | Reportage Maurine Alibert, Laura Baqué, Marie Simon-Le Gall

Tout
TF1 Info