Le WE

Dates de péremption : jusqu'où peut-on repousser les limites ?

Publié le 1 août 2021 à 20h18
JT Perso

Source : JT 20h WE

20% du gaspillage alimentaire est lié au respect des dates de péremption. Pourtant, certains produits peuvent se conserver au-delà.

Du yaourt est resté seul dans votre régénérateur pendant toutes vos vacances. La date indiquée sur l'emballage est dépassée, vous hésitez à le manger. Il y en a à qui ça ne pose aucun problème, et ce même si la date de péremption est dépassée depuis quinze jours.

"Voilà je le mange, il est très bon", nous rassure Ludivine Lopez, qui s’interdit de jeter de la nourriture. Elle ne veut rien gaspiller. "Ça peut m'arriver de manger, ça fait deux ans que les pâtes sont périmées, le sec je ne pose même pas la question, les conserves non plus. J'ouvre, je sens, je fais vraiment confiance pour le coup à mes yeux et à mon nez", confie l'agent commercial.

Mais peut-on vraiment manger tous ces produits une fois la date dépassée ? Tenteriez-vous l'expérience avec ce qui traîne au fin fond de votre frigo ? "Si c'est périmé de deux ou trois jours, je mange quand même. Mais si c'est quinze jours, je ne mange pas évidemment", répond un senior. "Le yaourt, je peux aller au-delà. Féculent, largement aussi au-delà", s'exprime une jeune femme.

Sur les étiquettes, il y a deux types de date. Lorsqu'il est écrit "à consommer de préférence avant le", vous pouvez dépasser. Selon une nutritionniste, "ça peut se garder très longtemps, des années même au-delà de la date. Les pâtes comme le sucre, il n'y a pas d'eau, il n'y a pas de matière grasse dedans. Le seul risque, c'est qu'elles finissent par avoir un goût de vieux". En revanche, si vous voyez écrit "à consommer jusqu'au", dépasser la date peut s'avérer dangereux.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info