Énergie : une fin d'année sous le signe de la sobriété

Sobriété énergétique : "Si les Français continuent à se mobiliser, on pourra éviter les coupures"

TF1 | Reportage Suzanne Prez, Maureen Alibert, Céline Blampain
Publié le 8 décembre 2022 à 8h42
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Nos comportements ont changé depuis que l'électricité est devenue plus rare et chère.
Notre consommation électrique a encore baissé de 8,3 % la semaine dernière.
Ces efforts, d'abord venus des industries, semblent aujourd'hui partagés par tous et pourraient payer, assure le gestionnaire du réseau RTE.

Nous sommes tombés sur un champion de la sobriété énergétique. Ces dernières semaines, Sébastien a adopté de nombreux petits gestes au quotidien. Il fait 13 petits degrés dans sa chambre et 17 dans son salon. Pour cet appartement de 60 mètres carrés, sa facture d'électricité est de 108 euros par mois seulement.

Chauffage baissé et lumières tamisées

Dans ce magasin aussi, les clients doivent bien se couvrir. Dans les rayons, une température à 18 degrés et une ambiance tamisée. L'enseigne a réduit de 20% sa consommation d'électricité, grâce à de nouveaux équipements. Une installation dont le coût est de 50 000 euros. En coulisses, cette entreprise pilote à distance la consommation électrique des magasins de l'enseigne de bricolage. "Au moment où le dernier employé quittera le magasin, il va mettre son code d'alarme et l'intégralité des éclairages et tout le système de climatisation vont s'éteindre", explique Hippolyte Lalourcey, responsable logiciel énergie chez Eficia.

Lire aussi

Moins gaspiller, c'est l'objectif de millions de Français. Résultat, une baisse de 8,3% de la consommation d'électricité constatée la semaine dernière. Les chiffres sont encourageants, selon RTE. "Si les Français, les entreprises, les collectivités, les entreprises continuent à se mobiliser comme ils semblent l’avoir fait cette dernière semaine, on pourra éviter les coupures. Ces coupures sont  évitables à condition de poursuivre les efforts et de se mobiliser tous collectivement", assure à TF1 Maïté Jaureguy, directrice  des données du gestionnaire du réseau. Pour réduire les risques de coupure, RTE préconise une baisse ponctuelle de 15% de notre consommation, lorsque le réseau sera sous tension les jours de grand froid.


TF1 | Reportage Suzanne Prez, Maureen Alibert, Céline Blampain

Tout
TF1 Info