Démarchage téléphonique : à partir du 1er janvier, ces numéros vous permettront d'identifier les centres d'appel

TF1 | Reportage Léa Kebdani, Bruno Poizeuil
Publié le 29 décembre 2022 à 11h54, mis à jour le 3 janvier 2023 à 13h40

Source : JT 20h Semaine

Jusqu'ici, les centres d'appel démarchaient le plus souvent avec des numéros type 06 ou 07, impossibles à identifier.
À partir du 1er janvier, ils devront vous appeler avec des numéros qui leur sont spécifiquement attribués.
Une manière de les identifier en un coup d'œil avant de décrocher... ou d'ignorer l'appel.

Le téléphone sonne, vous pensez répondre à un proche, mais ce n'est pas le cas. C'est une annonce commerciale, encore une fois. Pour éviter le démarchage téléphonique abusif, le gouvernement impose de nouveaux numéros, plus de 06 ou de 07. Déormais, les appels commerciaux doivent ainsi être passés depuis des numéros commençant par: 0162, 0163, 0270, 0271, 0377, 0378, 0424, 0425, 0568, 0569, 0948 et 0949 en France métropolitaine. Des débuts de numéros spécifiques sont mis en place pour les Outre-mer: 09475 (Guadeloupe, Saint-Martin, Saint-Barthélemy), 09476 (Guyane), 09477 (Martinique), 09478 et 09479 (La Réunion, Mayotte).

Éviter une pénurie de numéros mobiles

Une mesure qui permettrait également d'éviter une pénurie de numéros mobiles, car aujourd'hui, on manque de 06 et de 07. Les particuliers ne sont plus les seuls à les utiliser. De plus en plus de professionnels s'en servent, comme les livreurs, les chauffeurs VTC ou même des marques de produits, pour envoyer des promotions. Ces derniers devront utiliser des numéros commençant par 0937, 0938 et 0939. Près de 90% des combinaisons possibles ont déjà été attribuées.

Autre changement : le démarchage téléphonique sera soumis à des horaires plus stricts. À partir du 1er mars 2023, le démarchage sera autorisé uniquement en semaine, de 10 à 13 heures et de 14 à 20 heures. Les entreprises ne respectant pas ces nouvelles mesures s'exposeront à des sanctions financières. En 2020, la moitié des établissements de démarchage contrôlés enfreignaient les règles en vigueur.


TF1 | Reportage Léa Kebdani, Bruno Poizeuil

Tout
TF1 Info