De plus en plus d’enseignes ouvrent des boutiques au milieu des rayons de la grande distribution.
Ce sont de nouveaux espaces, comme on n’en voyait pas avant.
Pourquoi ce choix ? Qu’est-ce que cela change pour les clients ?

Des rayons remplis de crèmes et de produits cosmétiques. Et comme dans une parapharmacie, les conseils d’une spécialiste. Cette scène se déroule pourtant au beau milieu d’un hypermarché. Une cliente s'en réjouit : "Ça nous permet d’avoir accès à des produits sans être obligé de ressortir". La vendeuse, elle, estime que cela lui apporte de nouveaux clients. 

Une parapharmacie, des vêtements de la marque C&A et des jouets de la marque La Grande Récré. Depuis un an, ces trois boutiques ont élu domicile dans un supermarché de Glisy (Somme). Pratique pour Christelle, en quête d’une casquette pour son fils. Et plus il y a de choix, plus on achète. À la caisse, le montant est donc parfois plus élevé, mais en venant ici, les clients résolvent un autre problème : le parking. 

Les groupes Casino, Carrefour et Intermarché optent de plus en plus pour ces corners : jusqu’à sept dans certains magasins, soit plus de 20% de la surface non alimentaire. Et la stratégie paie. À la fin, tout le monde est gagnant. D’autres marques pourraient bientôt s’installer ici durablement ou pour quelques mois seulement.


La rédaction de TF1info | Reportage Manon Debut, Charles Yzerman

Tout
TF1 Info