Énergie : une fin d'année sous le signe de la sobriété

VIDÉO - Commerce : les gagnants de la sobriété énergétique

TF1info | Reportage : Pierre Corrieu, Guillaume Gruber, et Maureen Alibert
Publié le 8 octobre 2022 à 12h45
JT Perso

Source : JT 20h WE

Le plan sobriété du gouvernement s'accompagne du conseil de ne pas dépasser les 19 degrés chez soi. Les Français commencent à s’équiper en couettes, en pulls et en couvertures.
À tel point que certaines enseignes ont fait de cette crise un argument marketing.

17 degrés dans la chambre à coucher, et 19 dans le reste du logement. La recommandation du gouvernement pour que les ressources énergétiques permettent au pays de passer l'hiver, ont été bien reçues. Les Français se ruent sur tous les produits qui leur permettront d'affronter cette fraîcheur à domicile.

C'est vrai qu'on n'est pas habitué à vivre à cette température-là tout le temps

Christophe

Couette épaisse, plaid, col roulé, grosses chaussettes, et même bouillotte. Tous ces produits ont un succès inédit alors que l'hiver est encore loin. Chacun se prépare à pratiquer la "sobriété énergétique" préconisée. Ainsi Christophe, que l'on peut voir dans le reportage en tête de cet article, est venu dans ce magasin spécialisé avec une idée très précise en tête : il veut s’offrir cette bouillotte électrique à 40 euros. "C'est vrai qu'on n'est pas habitué à vivre à cette température-là tout le temps", admet-il, "donc on est en train de prévoir". On aperçoit dans les rayons des d'insolites "ponchos chauffants" et autres "chauffe-épaules électriques", qui semblent attiser la convoitise des clients.

Ruée sur les vêtements d'hiver... à porter chez soi

Depuis quelques jours, ces articles ont énormément de succès, et les ventes sont déjà nettement supérieures à l'année dernière à la même période. Même intérêt pour les vêtements d’hiver, mais avec une différence de taille avec les autres années : ils ne sont pas achetés pour aller au ski, mais pour rester au chaud à la maison.

Lire aussi

L'argument du chaud fait vendre, et de nombreuses enseignes l'ont bien compris. "On va voir que toutes les marques vont travailler à des stratégies un peu plus proches du consommateur", anticipe la communicante Delphine de Canecaude, "on va raconter des petites histoires pour avoir plus chaud, c'est ce qu'on va voir émerger"


TF1info | Reportage : Pierre Corrieu, Guillaume Gruber, et Maureen Alibert

Tout
TF1 Info