La flambée des prix de l'énergie

Électricité : pourquoi votre facture risque (encore) d'augmenter l'an prochain

Léa Tintillier avec AFP | Reportage F. Chadeau, S. Fortin
Publié le 8 décembre 2021 à 10h11
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

CONSOMMATION - Le prix de l’électricité devrait encore augmenter en 2022, et significativement. On vous explique.

Les Français commencent à s'habituer à l’électricité chère, et la situation ne devrait pas s’améliorer. Fin septembre, tout avait pourtant été fait pour préserver leur pouvoir d’achat. À l’époque, les prévisions tablaient sur une hausse de 14%. Le gouvernement avait donc bloqué l’augmentation à 4%, la différence de 10% devait être prise en charge par l’État. Cette mesure, annoncée à l’approche d’une année électorale et en plein regain d’inquiétude sur le pouvoir d’achat, devait protéger les Français de la flambée des cours de l’électricité sur les marchés, alimentée par de nombreux facteurs, à commencer par la reprise économique mondiale.

"L’État protégera" les consommateurs de la flambée des prix de l’électricité, a répété le gouvernement vendredi. Mais aujourd’hui, les prévisions sont bien plus pessimistes : de 20 à 25% de hausse en 2022. La facture de cette promesse de Jean Castex risque ainsi de s’alourdir à plus de 10 milliards d’euros pour les finances publiques. Le gouvernement pensait initialement débourser quatre milliards d’euros pour cet engagement puis avait prévu 5,9 milliards dans la nouvelle version du budget 2022 présentée mi-octobre. 

Lire aussi

Alors, où trouver cet argent qui risque de manquer ? Selon Jérémie Haddad, expert en énergie chez Ey Consulting, les choix sont limités. "Ça sera financé par une baisse des taxes et donc par le budget de l’État, par de la dette publique et donc par l’ensemble des citoyens français", explique-t-il dans la vidéo du 20H de TF1 en tête de cet article.  

Pour rembourser la dette, il faudra donc peut-être augmenter les impôts, mais aussi maintenir les factures à un niveau élevé, et ce, même quand le prix de l’électricité sur le marché de gros aura baissé. Le prix de la facture n’est donc pas près de diminuer. 


Léa Tintillier avec AFP | Reportage F. Chadeau, S. Fortin

Tout
TF1 Info