Votre pouvoir d'achat

Fêtes de fin d'année : votre ville offre peut être des chèque-cadeaux pour Noël

V. Fauroux - Reportage vidéo : Paul Géli et Elodie Pépin
Publié le 7 décembre 2022 à 12h49
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

En cette fin d’année, plusieurs communes proposent des chèques-cadeaux à leurs habitants.
Une initiative destinée notamment à soutenir les commerces de proximité.
Avec à la clé un coup de pouce des municipalités pour booster le pouvoir d'achat.

C’est Noël avant l’heure à la mairie de Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône). Ce mardi matin, des centaines d'habitants sont venus retirer 100 euros sous la forme de bons d’achat. C'est la huitième année que la municipalité offre ces chèques-cadeaux. Une initiative créée à l'origine pour soutenir les commerces de la commune, mais qui relève aujourd'hui de plus en plus de l'action sociale. Et en cette période d’inflation, ce cadeau est très attendu cette année. "Partout où on passe, on voit les augmentations et c'est vrai que sur les petites retraites, ça fait toujours plaisir", reconnaît une retraitée dans la vidéo du JT de 13H en tête de cet article. "Je pense que je vais aller acheter des chocolats, peut-être de la bonne viande, tout ce qu'il faut pour avoir de belles fêtes de Noël", renchérit sa voisine. 

Pour en bénéficier, aucun justificatif de revenu n’est demandé, il suffit d’habiter la commune.  Chaque année, à Fos-sur-Mer, plus de 6.000 foyers bénéficient de cette opération. Alors au guichet, les agents redonnent facilement le sourire aux résidents. "C’est beaucoup 100 euros, c'est énorme. Et il y en a beaucoup qui font leurs cadeaux avec ça. C'est pour ça que c'est bien, on est des petits lutins, c'est sympa", affirme Elisabeth Llacer, employée à la mairie. À peine son chéquier reçu, Christiane, une habitante, s’empresse d’aller acheter ses cadeaux de Noël. "Les prix augmentent cette année alors, on est content d'avoir cette aide", dit-elle. Mais attention, les bons ne sont utilisables que dans certaines boutiques de la ville. Les habitants peuvent retirer leur chéquier jusqu’au 13 janvier.

10 euros offerts pour 20 euros achetés

Non loin de là, à Istres (Bouches-du-Rhône), les habitants doivent acheter leurs chéquiers, mais la commune fait un petit effort : pour 8 euros dépensés, le bon cadeau a une valeur de 10 euros, soit 2 euros offerts par la mairie. Là-aussi, l'opération, renouvelée cette année, a pour but de redynamiser le centre-ville. Seuls les habitants peuvent en bénéficier sur présentation d'une pièce d'identité et d'un justificatif de domicile de moins de 12 mois. 

Dans le département voisin de l'Hérault, pour la deuxième fois, la communauté de communes du Grand Orb, qui regroupe 24 communes du nord-ouest du département, proposait, elle, des chèques Grand Kdo utilisables dans plus d'une centaine de commerces locaux. 10 euros étaient offerts pour 20 euros achetés. Une opération qui a eu un tel succès que le stock a été rapidement épuisé. En 2021, 60 000 euros avaient été injectés dans l'économie locale. Un chiffre que la communauté de communes espère bien doubler cette année. 

"Doublez la mise"

Mais il n'y a pas que les communes du sud de la France qui ont décidé de booster le pouvoir d'achat de leurs habitants. Ainsi, à Brest, c'était le retour de l'opération "Doublez la mise". Le principe : des chèques-cadeaux sont vendus aux consommateurs pour être utilisés dans les commerces adhérents aux Vitrines de Brest. Pour 20 euros dépensés (le prix d’un chèque), le consommateur bénéficie d’un pouvoir d’achat de 40 euros. Le plafond est de 40 euros (soit 80 euros de pouvoir d’achat) par personne. Tous les chèques ont déjà été vendus, ils seront valables jusqu’au 31 décembre dans plus de 200 boutiques de la ville.

Plus au nord, la ville d’Abbeville (Somme) avec l’association des commerçants "Les vitrines d’Abbeville" reconduit aussi cette année son opération chèques-cadeaux. Le principe reste inchangé : il est possible d’acheter un ou plusieurs chèques-cadeaux au prix unitaire de 15 euros qui auront une valeur de 20 euros en magasin. La ville finançant les 5 euros de différence, soit une subvention de 12 000 euros. Ces chèques-cadeaux sont valables jusqu’au 31 mars 2023 dans les commerces de centre-ville.

Lire aussi

Même principe à Blanzy (Saône-et-Loire). Pour la 3ᵉ année consécutive, la municipalité renouvelle l’opération chèques-cadeaux. Vendus 15 euros, ils auront une valeur réelle de 20 euros grâce à la participation financière apportée par la commune. Ces bons pourront être utilisés comme moyen de paiement auprès des 25 commerçants participants, jusqu’au 31 mars 2023.

Tandis qu'en région parisienne, la ville d'Évry-Courcouronnes a décidé de choyer ses seniors avec des chèques-cadeaux offerts à chaque habitant de 66 ans et plus. 


V. Fauroux - Reportage vidéo : Paul Géli et Elodie Pépin

Tout
TF1 Info