INNOVATION - La crise sanitaire a obligé le secteur de la grande distribution à se réinventer. Face à l'explosion du commerce en ligne et du "click and collect", des enseignes synonymes de gigantisme ont ouvert des petits magasins dans les centres-villes.

Depuis seulement trois ans, un quartier étudiant du centre-ville de Lille est quadrillé par la grande distribution, qui ouvre sans cesse de petits magasins pour séduire une nouvelle clientèle. La dernière grande enseigne arrivée dans le secteur est un magasin de bricolage, qui se traverse en 30 secondes chrono. Ouverte depuis quatre mois, cette nouvelle boutique Castorama fait figure de laboratoire.

L'objectif de l'enseigne est de mieux connaître les besoins des Citadins, pour ensuite s'implanter dans d'autres centres-villes. "Sur un magasin de moins de 400 m², on doit faire des choix. Un des points saillants de ce magasin, ce sont les indispensables du bricolage. Donc, on casse les codes du grand magasin. Et sur un linéaire qui est très petit, on va proposer une sélection de produits qui sont les plus demandés par les clients", explique Catherine Poncin, directrice des concepts magasins chez Castorama.

En investissant les centres-villes, les grands distributeurs apprennent presque un nouveau métier, eux qui sont habitués des zones commerciales et des gigantesques parkings. Tous proposent, dans leurs petits magasins de centre-ville, le retrait des produits indisponibles en rayons. Parfois, il y a même plus de clients pour le retrait des colis qu'aux caisses traditionnelles. Plus de détails dans la vidéo en tête de cet article.


TF1

Tout
TF1 Info