La flambée des prix de l'énergie

Guerre en Ukraine : "La crise pourrait taper les Français au portefeuille si elle dure"

par La rédaction de TF1info | François Lenglet
Publié le 1 mars 2022 à 11h10
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Des Français ont commencé à faire le plein d'essence, inquiets d'une hausse des prix que pourrait accentuer la crise en Ukraine.
François Lenglet, notre spécialiste économie, nous livre son analyse sur la question.

La guerre en Ukraine va-t-elle finir par taper les Français au portefeuille ? C'est l'avis de François Lenglet. Et ce,à cause de la hausse des prix que va provoquer le conflit s'il perdure. Et pour cause : la Russie est l'un des premiers producteurs au monde de matières premières comme le blé, le bois, le charbon, de métaux comme l'aluminium, le nickel ou l'acier. Ce sont autant de produits qui entrent dans la composition de nos biens de consommation. Et c'est sans compter le pétrole et le gaz russe. L'énergie comptant pour près de 9% des dépenses des ménages en moyenne.

Comme le rappelle François Lenglet dans la vidéo ci-dessus, la guerre, le nickel a pris 16% depuis un mois, le blé 17%, l'aluminium 14%, le maïs 10% tout comme le pétrole. Quant au charbon, il s'est envolé de plus de 60% sur un mois. Cette hausse généralisée intervient alors que l'inflation dans notre pays était déjà à 3,6% sur un an. Et selon l'Insee, cela est dû à la crise sanitaire.

La crise ukrainienne exacerbe la hausse des prix

Concernant la hausse des prix de l'essence, cette tendance a été exacerbée après le début de l'invasion de l'Ukraine par la Russie la semaine dernière : le baril de Brent de la mer du Nord a dépassé jeudi la barre des 100 dollars pour la première fois depuis 2014.  Mais cet impact ne s'est vraisemblablement pas encore totalement reflété dans les prix à la pompe publiés lundi, qui portent sur une période hebdomadaire allant seulement jusqu'à vendredi dernier, alors que l'invasion de l'Ukraine a commencé jeudi matin.

Lire aussi

La hausse des prix à la pompe est sensible pour le gouvernement français à l'approche de l'élection présidentielle et sur fond de renchérissement du coût de la vie.

Des mesures d'accompagnement ont déjà été annoncées pour les ménages (augmentation de l'indemnité kilométrique, indemnité inflation...), tandis que certains distributeurs consentent des ristournes à leurs clients.


La rédaction de TF1info | François Lenglet

Tout
TF1 Info