Le 20h

Chèque différé, prix cassés... Les astuces des supermarchés pour garder leurs clients

Reportage A. Mayer, L. Deschateaux, P. Gely.
Publié le 8 avril 2022 à 12h25
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Les grandes surfaces ont toujours voulu attirer et conserver des clients.
Mais depuis le retour de l'inflation galopante, il leur est difficile de garantir des prix bas.
Pour y remédier, elles ont développé d'autres stratégies.

Les hausses des prix de l'énergie, des matières premières agricoles et du transport se répercutent depuis mars dans les rayons des supermarchés. Une augmentation moyenne de 5 % des prix des produits de grande consommation est attendue à la fin du semestre. Alors, comment font les enseignes pour garder leurs clients ?

Prenons l'exemple de cette enseigne de Châteaulin (Finistère), sollicitée dans le sujet en tête d'article. Pour répondre à la hausse des prix, elle met en place une opération à la fin de chaque mois. Les chèques des clients sont encaissés en différé. Autre coup de pouce dans ce supermarché, une réduction de 5, mais aussi des bons d'achat ont été mis en place pour les foyers dont le quotient familial est inférieur à 850 euros.

Les prix s'envolent, avec une hausse de 13% pour les pâtes, 7% pour la farine, et 4,5% pour le café. En conséquence, les enseignes multiplient les initiatives anti-inflations. L'enjeu ? Ne pas perdre de clients. Par exemple, dans une autre grande surface, nos journalistes ont croisé une mère de famille. Elle paie 10 euros sa carte d'abonnement pour bénéficier de 10% de réduction sur tous ses achats. Selon ses explications, le dispositif lui fait 40 euros de réduction par mois.

Des références de produits de marques enrichies de nouveaux produits

Dans une autre enseigne visitée par nos journalistes dans le reportage en tête de cet article, six fruits et légumes sont proposés à moins d'un euro tous les jours. Et la gamme de produits premier prix a récemment été étoffée. Les 730 références de produits de marques ont été enrichies de 25 nouveaux produits qui répondent aux attentes de la clientèle.

Lire aussi

Dans cette course pour conserver des clients, le groupe Leclerc souhaite que les distributeurs n'aient plus l'obligation d'appliquer une marge minimale de 10% sur chaque produit. De quoi alléger la facture lors de vos passages en caisse.


Reportage A. Mayer, L. Deschateaux, P. Gely.

Tout
TF1 Info