Inflation : les prix s'envolent

Inflation : ces deux familles sont touchées de plein fouet par la hausse des prix

TF1 | Reportage Fabien Chadeau, Paul Geli
Publié le 22 avril 2022 à 13h47
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

L'inflation, au plus haut en France, cache des réalités très différentes selon l'endroit où l'on habite et le nombre de personnes dans le foyer.
Deux familles particulièrement touchées témoignent auprès de TF1

Hayette Lefebvre, son mari et leurs deux enfants vivent à Bénodet dans le Finistère. Karim Monteiro, lui, est célibataire et il vit en région parisienne avec son fils. Ces deux familles subissent de plein fouet l'inflation, mais pas dans les mêmes proportions, comme vous pouvez le voir dans le reportage du 20H de TF1 en tête d'article.

11,2% d'inflation pour la famille bretonne

Les Lefebvre gagnent à eux deux 3600 euros par mois. Elle est ambulancière et lui technicien dans l'industrie. Ils ont deux voitures et parcourent 50 kilomètres tous les jours pour aller travailler. Cela représente 400 euros de carburant par mois. À la pompe, ils ne font plus jamais le plein : "On essaie de faire une semaine avec 20 euros", explique Hayette tout en remplissant son réservoir à la pompe à essence. Pour parvenir à ne pas dépasser ce montant, "il ne faut pas avoir à emmener ses enfants aux urgences, ni aller chez le médecin ou devoir se rendre à Quimper", déplore-t-elle. 

Pour les courses alimentaires, ils dépensent 600 euros par mois. Ils n'avaient pas l'habitude de compter, mais depuis quelques mois ils y sont contraints : "Je découvre les marques discount, les marques distributeurs et, pour les fruits et légumes, les magasins antigaspi. Je commence aussi à regarder les prix au kilo". Pour le chauffage, ils sont au fioul. Et la facture a doublé. Résultat, pour cette famille, leurs principales dépenses sont celles qui ont le plus augmenté depuis un an. Quand on fait le calcul avec le simulateur de l'Insee, l'inflation est de 11,2%. C'est presque trois fois plus que la moyenne nationale.

6,8% d'inflation pour le citadin de 25 ans

Karim Monteiro, lui, est conseiller dans une agence bancaire à Paris. Il gagne 2500 euros par mois. C'est plus que le salaire moyen. Comme il vit en Île-de-France, il n'a pas besoin de voiture et se déplace uniquement en transport en commun. Le prix du pass navigo n'a pas augmenté : "J'en paie la moitié, autour de 32 euros, étant donné que mon employeur subventionne l'autre partie", indique le jeune homme.

 En revanche, pour les courses, il fait désormais plus attention et choisit les marques les moins chères. "Avant, je ne faisais pas ça, je misais sur la qualité", reconnait-il. Il ne paie pas l'essence. Il n'a pas de voiture. Ces dépenses contraintes ont moins augmenté. Nous avons fait les calculs. 

Pour lui, l'inflation est de 6,8%. C'est donc presque deux fois moins que la famille Lefebvre.


TF1 | Reportage Fabien Chadeau, Paul Geli

Tout
TF1 Info