Au cœur des régions

VIDÉO - Noël : la folie des calendriers de l'Avent régionaux

S. J. | Reportage TF1 Valentin Dépret et Julien Clouzeau
Publié le 29 novembre 2022 à 18h03, mis à jour le 1 décembre 2022 à 9h40
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Les calendriers de l'Avent ne sont pas réservés qu'aux enfants.
Vous connaissiez les versions cosmétiques, vêtements, thés...
Nouvelle déclinaison : les saveurs régionales.

Il a été pensé pour faire patienter les plus impatients. Le calendrier de l'Avent est une idée qui serait née en Allemagne, au XIXe siècle. Dans les familles protestantes, les enfants recevaient chaque jour une image pieuse pour avoir la notion du temps qu'il restait avant Noël. Une tradition qui a vite mis la puce à l'oreille à un commerçant...

Ces dernières années, le calendrier de l'Avent était surtout un cadeau pour les plus jeunes d'entre nous, avec un chocolat à découvrir chaque jour. Mais désormais, le marché s'est largement ouvert aux adultes, avec des déclinaisons parfois surprenantes. Notamment celle des produits régionaux. De l'huile, du vin, de la charcuterie, des sablés, confitures et autres bières artisanales qui visent un tout nouveau public.

Les mini-saucissons de l'Avent

Dans cette boucherie par exemple, ce sont des mini-saucissons qui se cachent derrière les petits volets en carton. Un calendrier de l'Avent façon charcuterie, il fallait y penser. À l'intérieur, onze saveurs différentes, au poivre par exemple, mais aussi d'autres saveurs régionales, comme le saucisson aux olives ou encore aux herbes de Provence. Vendu 30 euros, cela fait un peu cher pour 300 grammes de saucisson. Mais pour l'instant, ça fonctionne : l'entreprise avait commencé par vendre 1000 calendriers, elle a fini par en faire fabriquer 10.000.

Une entreprise spécialisée dans les produits régionaux

Si elle en écoule autant, c'est grâce à une entreprise qui a eu l'idée de ces calendriers régionaux. Fromages affinés, bières du Nord, confitures artisanales ou encore vins d'Alsace font partie de la longue liste gourmande. La vente se fait en ligne, et permet donc aux artisans locaux de proposer leurs produits partout en France. En échange, le site prend une commission de 30% sur chaque vente. "Plutôt que d'offrir douze calendriers d'une marque de chocolat très connue à bas coût, on va peut-être offrir deux ou trois calendriers de bonne qualité faits avec de bons produits", explique le gérant. 

Lire aussi

Parmi ces produits, il y en a un qu'un artisan veut faire découvrir au plus grand nombre : la noix de Grenoble, qui possède une AOP depuis 1938. Mais pour faire son calendrier, pas question de mettre directement les noix. Sur son exploitation, elles sont d'abord débarrassées de leurs coquilles, triées à la main, puis écrasées grâce à cette meule de pierre de 1790. On en fait ensuite des biscuits, de la confiture ou encore de l'huile. Avec l'aide de sa fille, ce producteur remplit 24 compartiments avec des spécialités à base de noix. Vins, vinaigres, sablés : l'entreprise espère ainsi mettre l'eau à la bouche des futurs clients. 


S. J. | Reportage TF1 Valentin Dépret et Julien Clouzeau

Tout
TF1 Info